23 mars 2006

Le bonheur, désespérément de André Comte-Sponville

Il y a des livres comme ça, qui viennent bouleverser votre vie. Celui-ci est venu confirmer la mienne. Ces dernier jours, revenait monter en moi une même question lancinante : « et toi, où en es-tu de ta vie ? » Est-ce que je suis la bonne route ? Est-ce que je fais ce que je dois faire pour devenir quelqu’un de meilleur ? Mon inconscient me déçoit rarement. Lorsque je veux lire un livre, je ne lis jamais pour une mauvaise raison. Tous ce que j’ai acheté et lu, peu ou prou, m’a élevé et servi… Il y... [Lire la suite]
Posté par Menon à 21:35 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

21 mars 2006

Une femme innombrable de Jean-Yves Leloup

« Il s’agit de cette fiction dont Lacan nous enseigne qu’elle est la structure même de la réalité » : voilà comment, en paraphrasant Hubert Lisandre, pourrait-t-on faire entendre la volonté de Jean-Yves Leloup à l’épreuve dans ce livre. De Marie-Madeleine, on croit tout ignorer, mais c’est faux. Lorsqu’on lit, on ne voit pas réellement les choses, à moins de les étudier. Dans les Evangiles principaux, ainsi que dans les apocryphes, on trouve des traces qui mis en corrélation sont autant d’indices de ce que les... [Lire la suite]
Posté par Menon à 16:24 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
12 mars 2006

Un peu d'humour (texte circulant sur internet)

Le texte suivant provient de ce blog : http://nev1pas.blogspot.com/Il ne propose malheureusement aucun trackback : je ne peux donc donner de lien direct au sujet du blog. Je me suis donc permis de faire un copier/collé, parce que le texte suivant vaut largementle détour : Chère docteur Laura...[Le Dr Laura Schlessinger est une vedette de radio américaine qui donne des conseils à ceux qui participent à son émission. Elle a déclaré, que du point de vue de sa religion de stricte observance : " Selon le Lévitique (18:22),... [Lire la suite]
Posté par Menon à 13:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 mars 2006

Vacuité de la philosophie (2ème partie)

Je ne peux pas résister à l’envie de vous faire lire un article du Magazine Littéraire sur Heidegger, intitulé : La technique : la question de l’avenir. Je vous demande d’y prêter attention car suivra une analyse logique de ce texte qui, vous le verrez, nous plongera dans un abîme de perplexité. Ainsi, ce texte fait référence à la position de Heidegger sur la technique. Point n’est besoin de la connaître, le propos n’est pas là. Mais voyons plutôt ce que le philosophe Dominique Janicaud (auteur de Heidegger en France et... [Lire la suite]
Posté par Menon à 11:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 mars 2006

Vacuité de la philosophie

D’aucuns remettent la psychanalyse en question, l’accusant de n’être fondé que sur du vent, de tromper son auditeur, lui mentant délibérément ou indélibérément (pour ne pas dire « inconsciemment »). Pourtant, personne ne pense à remettre en question la philosophie, alors que la psychanalyse a au moins un devoir de vérifier sa théorie par la guérison du patient. Vérifier la philosophie ? Eh oui, quel but affiche les « praticiens » de la philosophie ? Eh bien, il s’agit de philosopher pour trouver le bonheur. Vaste... [Lire la suite]
Posté par Menon à 18:28 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
11 mars 2006

Politique du rebelle de Michel Onfray

Lettre ouverte à Michel Onfray Cher monsieur Onfray, Si je vous écris aujourd’hui, c’est pour vous faire part de mes sentiments à la lecture de votre Politique du rebelle… Voilà un livre bien imposant, presque trop tant il aurait mérité des développements et éclaircissements, et qui parle de tellement de choses, qui se révèle tellement complexe, que le suivre et en venir à bout m’a coûté une réelle énergie, un réel investissement. ... [Lire la suite]
Posté par Menon à 14:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 mars 2006

Une erreur d'écriture

"Relire un livre après quelque temps, relire un livre à côté duquel on est passé… Etrange : que s’est-il passé entre ces deux lecteurs pour que ce qui me paraissait obscur à la première lecture s’éclaire en partie à la deuxième ? Toujours est-il que mû par un instinct quelconque, je me suis lancé dans la redécouverte de cet ouvrage qui s’avère finalement très bon." : Voilà ce que j'écris dans mon entrée précédente où je parle de Paroles d'hommes... Rien ne vous choque ? Pourtant, il y a là une belle erreur... [Lire la suite]
Posté par Menon à 13:39 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
02 mars 2006

Parole d'hommes - les gays sous le regard de Freud de Hubert Lisandre

Relire un livre après quelque temps, relire un livre à côté duquel on est passé… Etrange : que s’est-il passé entre ces deux lecteurs pour que ce qui me paraissait obscur à la première lecture de Paroles d'hommes s’éclaire en partie à la deuxième ? Toujours est-il que mû par un instinct quelconque, je me suis lancé dans la redécouverte de cet ouvrage qui s’avère finalement très bon. Il est difficile de résumer ou expliciter la vision freudienne de l’homosexualité qui y est exposé ; la forme du livre, un entretien... [Lire la suite]
Posté par Menon à 18:49 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
02 mars 2006

Marie de Jacques Duquesne

Ce fabuleux petit livre entends donner une idée du « délire » suscité par la figure de Marie à travers les siècles. On sort ébahi de cette lecture tant ce que l’on découvre paraît absurde et insensé. Marie ne joue aucun rôle dans les Evangiles. Les textes se rapportant à elle la présente comme une soumise à Dieu et surtout, dénote que Jésus la repoussera par la suite. Tous les évangélistes ne la font pas non plus apparaître au pied de la croix. Bref, elle ne joue qu’un rôle mineur Et pourtant, par la suite, elle devient... [Lire la suite]
Posté par Menon à 16:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 mars 2006

Les Evangiles apocryphes

Ce livre se présente comme un recueil d’Evangiles apocryphes, soit d’Evangiles qui ont été mis de côté par l’Eglise lors de la constitution de son canon officiel. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, la plupart des apocryphes sont sans intérêts : fragments de paroles, reprises sous une autre forme de préceptes des autres Evangiles, scènes de la vie du Christ où s’étalent naïveté et magie. Bref, à leur lecture, on comprend que l’Eglise ait voulu s’en débarrasser ! Néanmoins, on fera quelques critiques de formes à ce livre... [Lire la suite]
Posté par Menon à 16:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]