03 août 2009

Lettres de jeshua (les) - une rencontre exceptionnelle avec jesus de Jayem

<!-- @page { margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --> C'est toujours amusant de se dire que des gens peuvent croire aux billevesées des gourous. Surtout ces gourous américains dont l'écriture est aussi subtil qu'un disque de Britney Spears. Jayem est donc un ancien développeur de logiciel qui raconte, ne riez pas, qu'il a été visité par Jésus qui lui a confié un enseignement et en fait le prophète pour le nouveau millénaire. Le dit enseignement est d'un niveau tellement simple et évident pour toute... [Lire la suite]
Posté par Menon à 19:39 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

06 novembre 2007

American Black Box de Maurice G Dantec

Un bréviaire de la peur et de la haine : voilà comment on pourrait cataloguer American Black Box, cet énorme journal de plus de 680 pages courant sur quatre ans signé par Maurice G Dantec, un de nos plus brillant romancier contemporain et aussi un des idéologue les plus rance qu’on aura pu lire. Les thèses de Dantec se résument ainsi : -L’Islam radical incarne le nouveau nihilisme à combattre -Cette lutte contre l’Islam est celle annoncée par l’Apocalypse de Saint Jean -La France, tout comme l’Europe, n’ont plus... [Lire la suite]
Posté par Menon à 18:11 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
16 octobre 2007

La mort spectacle de Michela Marzano

Le sujet est fort et appelait une démonstration à la hauteur de l’ambition affichée par l’auteur. Dénoncer « la mort spectacle », faire un sort à la mise en spectacle des exécutions islamistes, des accidentés de la route et des snuff movies participe d’une réaction saine et intelligente pour canaliser et donner un sens à des pulsions étrangement gratuites dont la persistance laisse craindre de sombres dérives. Sauf que, Micheal Marzano, auteur de La mort spectacle – enquête sur l’ « horreur réalité » n’a simplement pas les... [Lire la suite]
Posté par Menon à 17:52 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
25 février 2007

Sociologie du dragueur d'Alain Soral

L’agressivité langagière caractérise la façon dont Alain Soral entame sa réflexion sur la Sociologie du dragueur. Les termes employés par le sociologue (ou plutôt psychologue ? nous y reviendrons…) sont limites orduriers, diffamatoires et violents. Chez lui, le sexe de la femme pue la marée, les homosexuels sont des pédés ou des tantes et les jeunes filles des pétasses qui s’ignorent. La première réaction à la lecture de cette réflexion tient plus de l’exaspération ou du rejet que de l’intérêt. Mais comme toujours, le... [Lire la suite]
Posté par Menon à 10:15 - - Commentaires [21] - Permalien [#]