02 octobre 2007

L'île des esclaves de Marivaux

Voilà une étonnante et excellente pièce de théâtre en un acte signée par Pierre Carlet de Chamblain de Marivaux : L’île des esclaves est une utopie scénique durant laquelle deux maîtres échangeront leur position avec leurs deux serviteurs. Grâce à cette expérience, chacun fera l’expérience, les uns de l’humiliation, les autres de l’autorité et à travers ce moment plein de tension, leurs caractères spécifiques en ressortiront profondément modifiés. La pièce a beau faire une douzaine de pages, elle n’en n’est pas moins... [Lire la suite]
Posté par Menon à 18:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 septembre 2007

Médée et Les Troyennes d'Euripide

La Médée d’Euripide se singularise, tout comme la deuxième pièce du recueille Les Troyennes, par de longs pavés monologués : une poignée de personnages sont sur scène et échangent finalement très peu, leurs discours se complétant plus que se répondant. En découle un rythme n’ayant rien à voir avec des pièces modernes comme celles de Racine ou de Molière, voire même de Sophocle. Ici, on entre dans la pensée d’un autre dont on entend raconter les tourments : l’action n’est pas, réduite à sa portion congrue, tout passe par l’étendue du... [Lire la suite]
Posté par Menon à 17:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 septembre 2007

Phèdre de Jean Racine

Confessons le sans rougir : l’intrigue du Phèdre de Jean Racine se révèle d’une linéarité et d’une simplicité exemplaire. Difficile de s’extasier face à un scénario qui, personne n’en disconviendrait, n’a rien d’intense ou même de recherché. Du reste, en reprenant l’intrigue de Phèdre (issue du théâtre classique grec), Racine n’entendait certainement pas faire œuvre de pionnier dans le genre dramatique. Au contraire, tout l’intérêt réside dans le fait que l’histoire soit déjà connue et que l’on puisse faire acte de création en... [Lire la suite]
Posté par Menon à 17:52 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
09 mars 2007

Les deux gentilshommes de Vérone de William Shakespeare

A Vérone, deux gentilshommes amis, Valentin et Protée, s’entretiennent de l’amour : Valentin raille son camarade qui se consume pour la belle Julia et part en voyage à Milan. Lorsque Protée obtient de la belle Julia la confirmation de ses sentiments à son égard, il ne se sent plus de joie, mais son père l’envoie à son tour à Milan. Il y retrouve Valentin, faisant depuis son arrivée la cour à la belle Sylvia, pourtant promise à un autre. Tombé aussitôt amoureux de Sylvia, Protée va tout faire pour la voler à son ancien ami. ... [Lire la suite]
Posté par Menon à 12:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]