11 juin 2010

Pour Allah, second essai

Quelle luneQuel soleilM'enivrera de joieComme tout ton être ?Comme ton corpsRideau de lumière ;Comme ta peauPinceau de neige légère ;Comme ta lèvreCaresse chaude ;Comme tes mainsVent tendre et aimant ;Comme tes cilsBlesse biche au sang. Tout mon être se taiten moi : grand silence !Éclat dissimulés,lèvres pincées...j'entends ta voix ;je ne dévore que toi ;j'entends ta voix ;je sens se détacher mon âme. J'entends ta voixet ma tour s'effondre ;j'entends ta voixet les sirènes tombent ;j'entends ta voixet je suis à toi ;j'entends... [Lire la suite]
Posté par Menon à 21:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 juin 2010

Absolu (mon)

<!-- /* Font Definitions */ @font-face {font-family:"Arial Unicode MS"; panose-1:2 11 6 4 2 2 2 2 2 4; mso-font-charset:0; mso-generic-font-family:roman; mso-font-format:other; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:3 0 0 0 1 0;} /* Style Definitions */ p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal {mso-style-parent:""; margin:0cm; margin-bottom:.0001pt; mso-pagination:none; mso-hyphenate:none; font-size:12.0pt; font-family:"Times New... [Lire la suite]
Posté par Menon à 21:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 juin 2010

Rêveries...

Roses et pétales dispersésvacuum et rêves oubliésd'un lendemain clair le désir s'inscritdans la cage des rêves et le bleu du ciel de midi. Perles. Reflets argentés. Temps clair.Perles. Dépits dépassés, je suis de cette terre.Toi qui fus, qui est et sera ; dans ma vie, inscrite.Ta lèvre dédie un sourire au rivage ; de l'amour, lévite. Clair. Si clair. Pas de reflets, ni de haine.Eau plate et intrigante, tout simplement sensuelle.Pas de reflets, pas de troubles, si belle.Dans aucune larme la moindre peine. Écris pour moi... [Lire la suite]
Posté par Menon à 20:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 avril 2010

Tristesse d'Alfred de Musset

J'ai perdu ma force et ma vie,Et mes amis et ma gaieté;J'ai perdu jusqu'à la fiertéQui faisait croire à mon génie. Quand j'ai connu la Vérité,J'ai cru que c'était une amie ;Quand je l'ai comprise et sentie,J'en étais déjà dégoûté. Et pourtant elle est éternelle,Et ceux qui se sont passés d'elleIci-bas ont tout ignoré. Dieu parle, il faut qu'on lui réponde.Le seul bien qui me reste au mondeEst d'avoir quelquefois pleuré.
Posté par Menon à 20:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 avril 2010

Souffrance

<!-- /* Style Definitions */ p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal {mso-style-parent:""; margin:0cm; margin-bottom:.0001pt; mso-pagination:widow-orphan; font-size:12.0pt; font-family:"Times New Roman"; mso-fareast-font-family:"Times New Roman";} @page Section1 {size:612.0pt 792.0pt; margin:70.85pt 70.85pt 70.85pt 70.85pt; mso-header-margin:36.0pt; mso-footer-margin:36.0pt; mso-paper-source:0;} div.Section1 {page:Section1;} --> J’ai perdu ma... [Lire la suite]
Posté par Menon à 20:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 avril 2010

Le plaisir d'exister

<!-- /* Font Definitions */ @font-face {font-family:"Arial Unicode MS"; panose-1:2 11 6 4 2 2 2 2 2 4; mso-font-charset:0; mso-generic-font-family:roman; mso-font-format:other; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:3 0 0 0 1 0;} /* Style Definitions */ p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal {mso-style-parent:""; margin:0cm; margin-bottom:.0001pt; mso-pagination:none; mso-hyphenate:none; font-size:12.0pt; font-family:"Times New Roman"; ... [Lire la suite]
Posté par Menon à 21:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 avril 2010

Fleurs et fées

Tapisserie. Point de croix.Roi d'or mais aussi de lilas.L'illustre fleur en orchestre de Printemps ;belle du Seigneur, romaine du levant ;elle raconte un chef d'oeuvre dont les yeux ne quittent qu'à grand peine ses tendres feux.Mais foin d'être,foin de paraîtrequand la langue se fait pauvre,le coeur se fait poète.Il ne dit, ni ne chanteaucune romance de lendemain,mais il y a dans son regard des colombesqui brillent l'été et sentent le romarin.Ce ne sont pas des palombes mais des ombres portéesdes récits inachevésqui se laissent... [Lire la suite]
Posté par Menon à 19:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 février 2010

Baudelaire : Le soleil noir de la modernité de Robert Kopp

Publié dans la belle collection Découvertes de Gallimard, ce livre consacré à un de nos plus grands poète revient sur l'histoire de Charles Baudelaire et son parcours, de critique d'art à traducteur d'Edgard Allan Poe avant de devenir un poète scandaleux, haï et obligé de quitter la France pour la Belgique après s'être senti ridiculisé d'avoir été refusé à l'Académie française. La maquette, très belle, nous donne à voir les tableaux que Charles aima et qui l'inspirèrent ; le livre nous fait bien évidemment assister à la création... [Lire la suite]
Posté par Menon à 22:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 décembre 2009

Madame

<!-- @page { margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --> Inconvenant et horrible, son cœur, taché de bile se contracte terrible provoquant un désir fébrile ;   elle regarde son amant prostré sur son lit elle s'imagine tendrement comment lui couper le vit ;   puisant en son âme une froideur animale elle tend sa main vers les ciseaux ;   mais entre ses mains, aussitôt son ami s'élance vers elle et les lui plante sous l'aisselle.
Posté par Menon à 20:09 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
06 décembre 2009

Mare de sang

<!-- @page { margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --> Flamme mystique brûlant dans le creux du coeur conduis-tu l'Homme à sa perte ou à son malheur ? Vive lumière de Dieu enfantée as-tu jamais connu ténèbres que tu eusses aimé ?   Fuis. Point d'ancrage du vide. Fuis. Magnifique bateau par les vents emportés, la crique du porte au loin sous le ciel bas ma vie mon âme mon coeur mon enfant : quel trépas !   Entends-tu la complainte du vide résonner en moi ? Entends-tu les... [Lire la suite]
Posté par Menon à 23:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]