12 août 2010

The End : Wolverine de Paul Jenkins et Claudio Castellini

Malgré un scénario quelque peu confus (et plus que « peu », d'ailleurs), cet album de Wolverine vaut le coup d'oeil. Qu'il désigne son héros après un The End affirme la primauté du concept sur la volonté de l'auteur : il s'agit de raconter la fin, la dernière aventure d'un personnage. Ici, un Logan vieux et paranoïaque est contacté par une personne issue de son passé et dont il n'a pas la moindre idée... aux dessins, l'excellent et trop rare Claudio Castellini très influencé par Neal Adams mais aussi Alan Davis et John Buscema... [Lire la suite]
Posté par Menon à 21:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 août 2010

Top Cow : Pilot Season

L'idée : proposer des épisodes pilotes de super-héros aux lecteurs, qui voteront pour le one-shot qui donnera lieu à une série.Les personnages : outre deux nouvelles têtes, on retrouve Ripclaw, Cyblade et Velocity de Cyberforce (équipe créée à l'origine d'Image – copie conforme avec Wild C.A.T.S. Des X-Men).Le résultat : dessins franchement décevants, personnages sans saveurs et scénaristes sans idées.Le résultat : un album à éviter.
Posté par Menon à 20:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 août 2010

Jésus raconté par les Juifs – textes du II au Xe siècle traduits de l'Hébreu et de l'Araméen par Jean-Pierre Osier

Rédigés au Xe siècle, ces récits de la vie de Jésus de diverses origines ont tous été écrits par des Juifs pour railler le Christianisme et leur figure fondatrice. Ceux qui s'appuient sur ces histoires pour dire quelque chose de l'historicité de Jésus sont des ânes (je pense à Michel Coquet) : ces récits sont a-historiques : mélangeant les dates et les époques, ils placent sur la figure de Jésus des récits tirés du Talmud et qui ne le concernent pas (!). En somme, ce sont des récits légendaires par certains aspects et plus... [Lire la suite]
Posté par Menon à 19:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 août 2010

De la guerre en philosophie de Bernard-Henri Lévy

Tout le monde hait, peu ou prou, Bernard-Henri Lévy. Tout ce qui fait profession de penser le détestent et souhaitent presque sa mort. C'est entendu. Mérite-t-il autant de haine ? Aucune idée... n'en déplaise à ses détracteurs, BHL continue d'écrire des livres depuis 1975 et parfois des bons.Ainsi, ce De la guerre en philosophie est un livre court en apparence mais dense et complexe et difficile d'accès. Ce n'est pas la « ménagère de moins de 50 ans » qui y comprendra quelque chose. Et il faut une sacrée mauvaise foi pour taxer sa... [Lire la suite]
Posté par Menon à 22:37 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
11 août 2010

Enoch – Dialogues avec Dieu et ses anges de Pierre Jovanovic et Anne-Marie Bruyant

<!-- /* Style Definitions */ p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal {mso-style-parent:""; margin:0cm; margin-bottom:.0001pt; mso-pagination:widow-orphan; mso-hyphenate:none; font-size:12.0pt; font-family:"Times New Roman"; mso-fareast-font-family:"Times New Roman"; mso-fareast-language:AR-SA;} @page Section1 {size:612.0pt 792.0pt; margin:70.85pt 70.85pt 70.85pt 70.85pt; mso-header-margin:36.0pt; mso-footer-margin:36.0pt; mso-paper-source:0;} div.Section1 ... [Lire la suite]
Posté par Menon à 21:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 août 2010

L'art de ne croire en rien et Le traité des trois imposteurs

S'introduire à la philosophie de l'athéisme est possible grâce à cet excellent livre offrant le recueil de trois textes (et non pas deux comme l'annonce le titre). L'idée de ces auteurs est simple : il s'agit de professer un déisme contre la croyance : à savoir que oui, Dieu existe, mais que l'on ne peut pas le connaître et que ceux ayant prétendu en savoir sur lui plus que les autres ont dit des faussetés. Ainsi voit-on ridiculiser Moïse, Jésus et Mahomet (ce sont les trois imposteurs) et soulevé des problèmes de métaphysique (si... [Lire la suite]
Posté par Menon à 20:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 août 2010

Le voyageur nocturne de Jean-Michel Hirt

Autant Nous n'avons jamais lu le Coran de Seddik frôle l'abscons, autant ce livre offre une excellente introduction au Coran dont le gros défaut tient à une certaine admiration béate de son auteur qui, tout enseignant et psychanalyste qu'il est, finit par paraître un peu niais à force d'exclamations élogieuses. Néanmoins, Hirt a eu la bonne idée de parcourir l'histoire de tous les prophètes du Coran, récapitulant ainsi le récit de la Parole de Dieu transmise jusqu'à Muhammad et le sens de cette Parole. Frais, intelligent et... [Lire la suite]
Posté par Menon à 19:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 août 2010

Nous n'avons jamais lu le Coran de Yousef Seddik

Nous ne l'avons jamais lu et il n'est pas sûr qu'on le lise avec cet essai... je suis bien embêté pour parler de ce livre parce que je n'ai pas bien compris ce que l'auteur a voulu démontrer. Il faut dire que Seddik est le spécialiste de l'analyse se terminant sur une non-conclusion. Le « ce qui se conçoit bien s'énonce clairement... » de Pascal ne doit pas lui avoir été rapporté. Tant de confusion alors qu'il semble si désireux de nous démontrer... mais quoi ? A l'en croire, et si je le suis bien, toute la tradition exégétique... [Lire la suite]
Posté par Menon à 22:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 août 2010

Les Evangiles de l'enfance traduits par Voltaire

Traduits avec goût par Voltaire, ces Evangiles de l'Enfance sont remarquables. Il s'agit d'écrits apocryphes que le croyant lira avec intérêt. En effet, l'Evangile de Jacques rapporte la jeunesse de Marie, mère de Jésus, les conditions de son mariage et de la naissance du Christ. Ce très beau texte rapporte ainsi une tradition touchante concernant Marie et son lien avec le Temple... le second, fort court, l'Evangile du pseudo-Thomas n'apporte que peu mais l'Evangile arabe de l'enfance permet de découvrir les nombreux miracles... [Lire la suite]
Posté par Menon à 21:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 août 2010

L'homme Moïse et la religion monothéiste de Freud

Et si Moïse était Egyptien ? Voilà la thèse de Freud dans ce livre passionnant qui offre une relecture de la naissance du monothéisme. Très inspiré, Freud se livre à un travail d'herméneute d'une grande intelligence (il a en effet l'idée de la Tradition primordiale derrière chaque religion) même si le psychanalyste ne peut s'empêcher de voir dans le livre de l'Exode un mensonge fabriqué par le clergé juif, dans Moïse la somme de deux personnages et qui plus est dont le premier aurait été assassiné par le peuple qu'il s'était... [Lire la suite]
Posté par Menon à 19:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]