28 janvier 2015

La sagesse des prophètes d’Ibn Arabi

Penseur soufi andalou du XIIIème siècle, Ibn Arabi est considéré comme un des plus grands maîtres spirituels de l’Islam. Alors que l’actualité autour de la religion professée par Mahomet rend l’Islam ô combien inquiétant, pourquoi ne pas relire un authentique penseur spirituel de la mystique soufie qui s’inscrit dans le courant du néo-platonisme ? Hélas, la langue et la pensée d’Ibn Arabi sont des plus complexes. Si le concept de son ouvrage est relativement claire (Tout est en Dieu comme Dieu est en tout ; chaque créature... [Lire la suite]
Posté par Menon à 19:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 janvier 2015

Histoire du futur, volume 4 de Robert H. Heinlein

Ainsi se termine le cycle de Robert H. Heinlein consacré au futur de l’humanité. On vérifiera, ici, une fois de plus, que l’auteur ne signe certainement pas une saga mais juxtapose simplement des récits qui sont censés se répondre mais qui, dans les faits, ont très peu à voir. Ce dernier tome vaut avant tout pour le second récit le constituant, Les Orphelins du ciel. Heinlein réussit à imaginer une histoire étrange et déconcertante : des humains vivent au sein d’un vaisseau perdu dans l’espace. Seulement, ils ont oublié leur... [Lire la suite]
Posté par Menon à 13:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 janvier 2015

Les lois de l’attraction de Bret Easton Ellis

On connait le talent de Bret Easton Ellis lorsqu’il s’agit de mettre en scène de jeunes paumés, englués dans leurs petites histoires de baise, d’alcool et de drogues. Oui, on connait son talent pour faire d’histoires banales, médiocres, vides, des petits instantanés qui, malgré l’indigence des échanges, la médiocrité du relief psychologique, nous semblent ô combien saisissants. Mais là, pour le coup, j’ai abandonné au bout d’une cinquantaine de pages, tellement l’ennui me gagnait. Que s’est-il passé ? Le mystère reste pour moi... [Lire la suite]
Posté par Menon à 13:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 janvier 2015

Et si c’était lui ? de Gérald Messadié

Et si c’était lui ? de Gérald Messadié repose sur une idée géniale : le retour de Jésus sur Terre. La première partie du livre est assurément la meilleure. Revenu au Pakistan, Jésus se présente comme un envoyé de l’Islam et démontre, citations à l’appui, que le Prophète a toujours condamné les agresseurs et que Dieu exige le respect de la vie humaine. Ecrite de main de maître, ce récit se révèle particulièrement brillant et émouvant, Messadié retrouvant même parfois le souffle des Evangiles. La seconde partie, se déroulant... [Lire la suite]
Posté par Menon à 16:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 janvier 2015

Mon patient Sigmund Freud de Tobie Nathan

Et si Sigmund Freud avait eu un confident ? Quelqu’un à qui il aurait confié ses colères et craintes concernant le destin de la psychanalyse ? C’est l’idée qui sous tend cet excellent roman qu’est Mon patient Sigmund Freud. Le jeune docteur Rabinovitch découvre par l’intermédiaire du célèbre Otto Gross la psychanalyse, l’amour mais aussi la cocaïne et la folie. Sa belle maîtresse Hannah étant obligée de débuter une analyse avec le professeur Freud, Rabinovitch devient rapidement un intime du célèbre professeur qui lui... [Lire la suite]
Posté par Menon à 16:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 janvier 2015

Ma vie amoureuse et criminelle avec Martin Heidegger de Gérald Messadié

Reconnaissons-le, Ma vie amoureuse et criminelle avec Martin Heidegger de Gérald Messadié est ce que les Américains appellent un page turner. Une fois entamé, presque impossible de reposer ce livre. Messadié sait gérer ses effets et donne furieusement envie au lecteur d’arriver à la fin de son ouvrage. Pourtant, et c’est un paradoxe, son histoire n’est tellement pas crédible que s’il n’y avait son talent d’écrivain, on ne pourrait accorder que peu d’intérêt à son livre. Comment imaginer qu’un homme marié invite chez lui un... [Lire la suite]
Posté par Menon à 13:04 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

22 janvier 2015

L’opposition métaphysique au monothéisme hébreu de Spinoza à Heidegger de Claude Tresmontant

Tous les grands philosophes issus de l’école idéaliste ou matérialiste, ont tous défendus le même point de vue : l’univers est incréé et éternel. Il est l’Etre même. Il est Dieu. Contre eux, les théologiens Hébreux n’ont cessé de répéter que l’univers a été créé ; qu’il n’est pas l’Etre même ; qu’il y a Autre-chose. Passant en revue des penseurs aussi importants que Spinoza, Heidegger, Fichte ou Schopenhauer, Claude Tresmontant démontre que la détestation au monothéisme hébreux est consubstantielle à tous ces... [Lire la suite]
Posté par Menon à 16:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 janvier 2015

Extension du domaine de la lutte de Michel Houellebecq

Le premier roman de Michel Houellebecq reste toujours aussi lisible, 10 années après sa création. Si, depuis, le célèbre romancier a signé des ouvrages nettement plus construits et complexe, Extension du domaine de la lutte reste une excellente porte d’entrée à son univers et son thème principal : la misère sexuelle. On taxe à tort Houellebecq de misogyne. En fait, si son héros informaticien déteste les femmes, c’est bien parce que la misère sexuelle a achevé le cadre moyen réduit, pour le coup, à une fonction purement... [Lire la suite]
Posté par Menon à 16:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 janvier 2015

Traces de lumière – Paroles initiatiques soufies de Faouzi Skali

Toute personne engagée sur la voie spirituelle, qu’il s’agisse de l’Islam ou d’une autre religion sera payée de retour si elle consulte cet ouvrage qui a tout pour devenir un livre de chevet. Composé de courts chapitres, il raconte le cheminement de l’Homme de lumière sur la route le reconduisant à Dieu. Pouvant être lu au hasard des pages rencontrées, il renvoie à son lecteur ses questionnements intérieurs et lui propose non pas des réponses précises, mais des pistes qu’il s’agira d’emprunter. N’oublions pas, toutefois, que... [Lire la suite]
Posté par Menon à 16:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 janvier 2015

Le dieu venu du Centaure de Philip K. Dick

Palmer Eldritch revient après 10 ans d’exil dans le système proxien. Entre ses mains, une nouvelle drogue, la K-Liss dont il assure qu’elle offre des sensations nettement supérieures à celle du D-Liss que pourvoit Leo Bulero. Ce dernier ne compte pas laisser Eldritch emporter son marché sans se défendre. Seulement, Léo va avoir affaire à fort parti puisqu’Eldritch prétend être devenu un dieu… A la lecture de ce roman culte de Philip K. Dick, on se demande ce qui a pu enthousiasmer tant de lecteur tant la narration, confuse, achève... [Lire la suite]
Posté par Menon à 16:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]