13 novembre 2017

Le grand Meaulnes d’Alain Fournier

Dans un petit village de Sologne, François Seurel – fils de l’instituteur – reçoit la visite d’Augustin Meaulnes, un nouvel élève que sa mère laisse en pension chez sa famille. Admiratif à l’égard d’Augustin, tout comme ses camarades de classe, François se désespère lorsque son nouveau camarade disparaît accidentellement, un jour où il se rendait à la gare. Après plusieurs jours d’absence, Meaulnes raconte à François l’extraordinaire noce à laquelle il a assisté ainsi que la jeune et mystérieuse femme qu’il y a raconté. Roman... [Lire la suite]
Posté par Menon à 13:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 novembre 2017

La pensée est votre ennemie – Entretiens fracassants avec U.G. (Les Deux Océans)

Après Le mental est un mythe et Rencontres avec un éveillé contestataire, je lis pour la troisième fois U. G. Krishnamurti avec La pensée est votre ennemie. Le sous-titre de l’ouvrage, Entretiens fracassants, n’a rien d’un effet de style. Effectivement, ici tout comme ailleurs, lorsque U. G. Krishnamurti prend la parole, il devient iconoclaste. Mais avant de rentrer dans le détail, il faut savoir pourquoi on considère U. G. (1918-2007) comme un maître spirituel ; alors même que, pour lui, il n’existe aucun dieu et aucune... [Lire la suite]
Posté par Menon à 11:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 novembre 2017

Shiva de Marie-Luce Barazer-Billoret et Bruno Dagens (Découvertes Gallimard)

Richement illustré et écrit dans un langage accessible, ce volume issu de la collection Découvertes Gallimard s’intéresse à Shiva. Il s’agit, à en croire les auteurs, du Libérateur des âmes et du Maître des dieux au sein de la trinité hindouiste constituée de Brahmane, Vishnou et Shiva. Dieu dionysiaque, Shiva est celui qui, en dansant, crée et détruit des mondes ; à la fois rédempteur et destructeur. On le reconnaît à sa couleur bleu, à son serpent, son trident ainsi que son linga (pylône phallique). Si ce petit ouvrage... [Lire la suite]
Posté par Menon à 14:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 novembre 2017

Seigneur de lumière de Roger Zelazny (Folio SF)

Et si les dieux hindous étaient en fait des expatriés de la Terre ? Et s’ils étaient partis coloniser une autre planète et, sur place, avaient utilisé leurs connaissances religieuses pour asseoir leur autorité ? Et si, un jour, un des leurs - Sam - décidait de faire voler le système en éclat en devenant le Bouddha et en préparant la destruction des dieux ? Sur ce pitch ô combien excitant, Roger Zelazny (le magistral cycle des Princes d’Ambre, c’est lui !) signe un roman surprenant, expérimental et difficile... [Lire la suite]
Posté par Menon à 10:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 octobre 2017

L’arbre de la connaissance – Essai sur la Sagesse des anciens Rose-Croix d’Erik Sablé (Dervy)

En janvier 2001 parut aux éditions Dervy un petit essai signé de la main d’Erik Sablé - L’arbre de la connaissance. Cet ouvrage porte, comme sous-titre, : Essai sur la Sagesse des anciens Rose-Croix. Née officiellement en 1614, la Rose-Croix serait une société initiatique dont l’ordre « n'est pas une nouvelle création, mais le gardien d'une connaissance très ancienne » (Wikipédia) prétendant révéler une sagesse cachée, oubliée. « Les manifestes Rose-Croix eurent très vite un retentissement considérable »... [Lire la suite]
Posté par Menon à 20:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 octobre 2017

Sagesse libertaire taoïste d’Erik Sablé (Dervy)

Sagesse libertaire taoïste d’Erik Sablé (Dervy) Singulière introduction à laquelle nous convie Erik Sablé dans sa Sagesse libertaire taoïste. On sait à quel point le Tao-Te-King attribué à Lao-Tseu (600 av. J.-C.) s’avère sibyllin pour le lecteur occidental. (Méditons, par exemple, sur l’ouverture de ce grand texte : « La voie qui peut être exprimée par la parole n'est pas la Voie éternelle ; le nom qui peut être nommé n'est pas le Nom éternel, etc. »). Alors, plutôt que d’en proposer un commentaire serré, Sablé a... [Lire la suite]
Posté par Menon à 09:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 octobre 2017

Le Moine et le Philosophe de Jean-François Revel et Matthieu Ricard (Pocket)

Rares sont les livres que je ne termine pas et sur lesquels je me permets néanmoins de donner un point de vue. Le Moine et le Philosophe de Jean-François Revel (1924-2006) et Matthieu Ricard (1946-) voyait, en 1997, le philosophe J.-F. Revel (qui avait marqué les esprits après la parution en 1957 de son ouvrage Pourquoi des philosophes) en dialogue avec M. Ricard, docteur en génétique cellulaire et devenu moine bouddhiste et traducteur officiel pour la France du Dalaï Lama. Ce livre fit parler de lui. On loua la clarté du propos,... [Lire la suite]
Posté par Menon à 16:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 octobre 2017

À la rencontre de mystiques extraordinaires aux XXe et XXIe siècles de Christian Puljate (Guy Trédaniel éditeur)

                                              Une citation rapportée dans les premières pages d’À la rencontre de mystiques extraordinaires dit assez bien ce qui a poussé Christian Puljate à l’écrire. En 1972, Le cardinal Coffy, par ailleurs archevêque de Marseille, déclara : « L’extraordinaire chrétien fait partie d’une vision du monde aujourd’hui absolument dépassée, nous, croyants, nous... [Lire la suite]
Posté par Menon à 10:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 mars 2017

Déchirure

Ce monde brisé. Ce désespoir déversé dans une poche de sang. Goute à goute, la semence infecte infiltre mon âme et corrompt mon souffle. Je me sens avili par l’écrevisse écarlate qui se nourrit de mes déchets. La rondeur sombre du vide enlace la courbe amoureuse du récit enkysté autour de ma langue. Qui me libèrera de la semence ? Qui me livrera ? Sarx to soma ! Haine !! Colère !! Hurlement de la bête !! Oh Maître infâme, comme tu m’as corrompu ! Oh, comme je te hais ! Silence, pierres... [Lire la suite]
Posté par Menon à 15:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 janvier 2017

Poésie improvisée I

Cette porte ouverte sur un torrent déchaîné : C'est toi, c'est nous, c'est notre vie déportée. Le pont relie notre désespoir à notre salut - mais quel que soit le soin que nous mettons à le parcourir, à quêter la sortie, nous nous sentons perdus.
Posté par Menon à 11:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]