03 août 2022

Siracide (in. La Bible)

Eloge de la Sagesse, estimée ici par l’auteur juif Jésus fils de Sira comme l’équivalent de ce que les Chrétiens feront du Verbe, le Siracide développe de longs commentaires sur les bonnes attitudes à adopter ; sur la prudence à mener sa vie, son foyer, ses relations avec ses amis, etc. A dire vrai, il s’agit d’un livre constellé de redondances – des développements répétés se font sur un même thème et les commentaires pèchent par une certaine facilité. Il faut se montrer prudent, ne pas donner sa confiance à n’importe qui,... [Lire la suite]
Posté par Menon à 09:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 août 2022

Epître aux Hébreux

Texte complexe et nécessitant une lecture attentive, l’épître aux Hébreux fut longtemps attribuée à saint Paul mais la critique la considère aujourd’hui comme d’un auteur inconnu. L’auteur, quel qu’il soit, de cette épître, fonde en partie la christologie du Nouveau Testament en soulignant que le ministère du Christ est supérieur à celui des Anges. Notamment, Jésus est prêtre selon l’ordre de Melchisédech (référence au personnage que rencontre Abram dans le livre de la Genèse : « Melchisédech, roi de Salem, fit apporter... [Lire la suite]
Posté par Menon à 12:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 juillet 2022

Un caprice de Bonaparte de Stefan Zweig

Nous sommes durant la campagne d’Egypte. Bonaparte séduit la femme de Fourès, un de ses valeureux et fidèle soldat. Il l’oblige même à divorcer d’elle ! Bouleversé et blessé, Fourès se retourne contre Napoléon et espère clouer le premier consul au pilori de la loi. Cette pièce de théâtre ne compte pas parmi les œuvres les plus connues de Stefan Zweig. C’est d’ailleurs le cas de son théâtre qui n’a pas laissé grand-souvenir en comparaison de nouvelles comme Vingt-quatre heures de la vie d’une femme ou Lettre d’une inconnue,... [Lire la suite]
Posté par Menon à 10:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 juillet 2022

Epitre à Philémon (in. La Bible) de saint Paul

Très courte, cette épitre voit saint Paul implorer Philémon, disciple de Colosse, de ne pas tenir rigueur à Onésime, son esclave, de s’être enfui pour rejoindre Paul en captivité à Rome. Bien conscient du tort qu’il cause à Philémon, Paul décide de renvoyer Onésime auprès de ce dernier. Il espère aussi qu’il voudra bien gracier et même affranchir Onésime. On aura reproché à Paul de se montrer hésitant quant à la question de l’esclavage qu’il ne condamne pas. C’est un fait. N’en reste pas moins que les suppliques de cette épître... [Lire la suite]
Posté par Menon à 10:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 juillet 2022

Epitre aux Galates (in. La Bible) de saint Paul

Epitre forte et maîtrisée, comme toujours avec saint Paul, l’épitre aux Galates est un écrit de circonstance. En effet, Paul apprend que ses ouailles songent à se judaïser. Sous l’influence de faux frères, la circoncision leur ait conseillée. Saint Paul mesure de suite la portée qu’un tel acte aurait. Si jamais on venait se circoncire, on se retrouverait de nouveau sous le joug de la loi mosaïque. Or, Jésus l’a non pas abolie mais lui a donné sa pleine et entière acceptation. Revenir aux fondamentaux c’est paradoxalement se perdre. ... [Lire la suite]
Posté par Menon à 11:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 juillet 2022

Jérémie (in. La Bible)

Dans ce livre prophétique de la Bible s’annonce et se joue un drame terrible, Jérémie annonçant à Israël la prise de Jérusalem par Nabuchodonosor, roi de Babylone, et la déportation des siens. Ce qui est particulièrement intéressant, c’est le contraste entre la puissance des invectives de Dieu qui parle par la bouche de Jérémie et ses propres souffrances qu’il exprime avec un pathétique touchant. En effet, à l’instar d’une Cassandre, Jérémie sait qu’on le prend pour un oiseau de mauvais augure. Ainsi est-il ostracisé, brimé et... [Lire la suite]
Posté par Menon à 09:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 juillet 2022

Angélus de François-Henri Soulié

Nous sommes en 1165, en Occitanie. Deux cadavres grimés en anges sont retrouvés dans des abbayes. On y envoie Raimon de Termes, un jeune chevalier, pour découvrir le coupable. Maître enlumineur et ami des victimes, Jordi de Cabestan mènera lui aussi l’enquête. Présenté comme un roman policier, Angélus propose en effet une intrigue policière mais celle-ci reste le parent pauvre d’un récit qui se veut avant tout historique. Le but d’Angélus est de nous plonger en plein moyen-âge et de nous faire sentir ses parfums, ses beautés ;... [Lire la suite]
Posté par Menon à 08:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 juillet 2022

Le symbolisme de l’apparition de Léon Bloy

C’est en 1925, soit près d’une décennie après sa mort, que parut Le symbolisme de l’apparition de Léon Bloy (1846-1917). Dans ce court essai, l’auteur de L’exégèse des lieux communs s’intéresse à l’apparition de la Vierge à la Salette (1846) devant deux enfants à qui elle prophétisa de grandes tribulations pour la France et où elle fit savoir que Rome était devenue la proie du Malin. Etrangement, Léon Bloy semble tout ignorer des prophéties de la Vierge. Il ne s’intéresse qu’à une poignée de phrase dont il donne un commentaire... [Lire la suite]
Posté par Menon à 11:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 juillet 2022

Les sept plumes de l’aigle d’Henri Gougaud

C’est dans un restaurant qu’Henri Gougaug a rencontré Luis Ansa (né en 1922) c’est en le questionnant et en enregistrant ses proposant pendant deux ans qu’il a pu recueillir suffisamment de matière pour écrire ce livre paru en 1995. L’histoire de Luis Ansa commence enfant, en Argentine. Après la mort de sa mère, il s’enfuit de chez lui et se rend en Bolivie où il fait la connaissance d’El Chura, un chaman. Puis, Luis partira voler de ses propres ailes mais, sur sa route, El Chura continuera de lui parler par le biais de personnages... [Lire la suite]
Posté par Menon à 17:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 juillet 2022

La décade prodigieuse d’Ellery Queen

Howard, fils du millionnaire Diedrich Van Horn, demande de l’aide à son ami Ellery Queen car il souffre d’amnésies inquiétantes. Craignant de commettre un crime, Howard invite Ellery dans la demeure paternelle où siège le patriarche Diedrich et sa jeune et séduisante femme, Sally. Ellery pense que surveiller Howard sera une partie de plaisir mais les choses ne vont pas tarder à se compliquer lorsque les langues des résidents se délieront. Dans sa préface à La décade prodigieuse (1948), le cinéaste Claude Chabrol (qui a adapté le... [Lire la suite]
Posté par Menon à 07:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]