15 août 2020

Le consentement de Vanessa Springora

Tout le monde aura entendu parler de l’histoire accablante de Vanessa Springora qui, à l’âge de 14 ans, fut la « compagne » de Gabriel Matzneff... 50 ans et amateurs d’enfants. On aura franchement encensé son livre, présenté notamment à La grande librairie, comme un véritable projet littéraire. Or, il n’en est rien. Le livre se présente comme tous les ouvrages de témoignage : c’est simple, très rapide à lire, et écrit d’une manière la plus objective et factuelle possible à quelques exceptions près. Que nous apprend... [Lire la suite]
Posté par Menon à 17:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 août 2020

La voie et ses pièges d’Arnaud Desjardins et Véronique Loiseleur

Assurément, voilà un des livres les plus utiles, clairs et passionnants lu sur l’Eveil. Si vous voulez avancer dans cette voie, si des doutes vous taraudent, si vous restez prisonnier de vos émotions, La voie et ses pièges vous apporter une aide inestimable. Reprenant l’enseignement de son maître, SwamiPrajnanpad, A. Desjardins, aidé de V. Loiseleur, en donne une version accessible. Ce mélange de psychanalyse et d’ascèse religieuse s’avère puissant. Certes, il vous faudra travailler dur ! A la différence de certains maîtres... [Lire la suite]
Posté par Menon à 17:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 août 2020

62 expériences de spiritualité quotidienne de José & Lorène Le Roy

José et Lorène Le Roy sont des disciples de feu Douglas Harding, un maître spirituel pour lequel l’Eveil spirituel se déclenche d’une manière incroyablement simple : en redirigeant son regard vers soi-même ; lorsque nous prenons conscience qu’au-dessus de nos épaules se trouve un « vide » qui est notre nature, la pure vacuité de laquelle nous sommes originaires. En sus de son site (http://eveilphilosophie.canalblog.com/) dans lequel il propose maints exercices pour reconnaître son visage originel, Le Roy propose... [Lire la suite]
Posté par Menon à 17:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 août 2020

Histoire de la science-fiction de James Cameron

Cet ouvrage se révèle remarquable à tous points de vue. Déjà, de par sa riche iconographie mise en valeur par sa mise en page ; ensuite, par la qualité de ses propos. James Cameron y interview des grands noms du cinéma de science-fiction comme Ridley Scott, George Lucas, Christopher Nolan ou Guillermo del Torro ; le tout mâtiné d’articles intéressants sur les voyages temporels, les I.A. ou les robots. Avant tout, ce sont aux fans des réalisateurs interviewés que s’adresse ce livre. Il ne s’agit pas réellement d’une... [Lire la suite]
Posté par Menon à 17:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 août 2020

Malone meurt de Samuel Beckett

Allongé sur un lit d’hôpital, Malone se meurt. Il repense alors à son passé : des récits de vie se mélangent – est-il plutôt celui-ci ou celui-là ? Et, finalement, cet hôpital est-il un mouroir ou un lieu où l’on prend soin de lui ? Mais qu’importe ! La mort, présente, attend – Malone meurt. Après Molloy où, déjà, les héros chutaient et peinaient à se remettre debout, Malone meurt voit son narrateur allongé et en train de disparaître. Doucement, mais sûrement. La prose de Beckett se révèle, notamment dans les... [Lire la suite]
Posté par Menon à 17:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 août 2020

Une rose pour Emily de William Faulkner

« Au centre des plus célèbres nouvelles de William Faulkner, trois portraits de femmes denses et profonds : la tragique Miss Emily, cloîtrée dans sa maison comme dans ses souvenirs ; Minnie Cooper, vieille fille tourmentée par l'indifférence des hommes jusqu'au meurtre, et Nancy, la blanchisseuse noire abandonnée par son mari, dont le jeune Quentin raconte les peurs et les superstitions. » Voilà comment Gallimard présente ce recueil de nouvelles extraites de Treize histoires. On loue volontiers le talent de novelliste de... [Lire la suite]
Posté par Menon à 14:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 août 2020

Le salut par les Juifs de Léon Bloy

Que fait-on quand on est antisémite mais qu'on réalise, parce qu'on a quelque intelligence et qu'on aime Jésus, que l'antisémitisme est une injure faite à Dieu, à sa mère, aux apôtres, bref à la nouvelle création ? Eh bien, on écrit Le salut par les Juifs et on se bat contre soi-même, on s'affronte dans un duel homérique magnifié par une langue française écarlate, baroque, bariolée, violente, incantatoire, mystique, délirante, vibrante, haineuse, cruelle, colérique. Rien que pour le style, ce livre mérite d'être lu. Quant aux... [Lire la suite]
Posté par Menon à 14:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 août 2020

Victor Hugo, la Bible et la Kabbale de Jacques Eladan

Version condensée de sa thèse universitaire, Victor Hugo, la Bible et la Kabbale de Jacques Eladan invite à se pencher sur la dimension biblique de l’œuvre du poète, dramaturge et romancier. On profite à la fois d’une rapide étude travaillant la question de l’intérêt de Hugo pour la Bible et, dans un second temps, Eladan propose une courte anthologie des références bibliques dans ses écrits et surtout dans sa poésie. Il ne faudrait pas espérer avoir fait le tour de la question avec cette étude malgré tout trop brève ;... [Lire la suite]
Posté par Menon à 14:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 août 2020

Les lois de l’attraction de Bret Easton Ellis

Ils s’appellent Paul, Sean et Rachel et sont étudiants sur un campus américain durant les années 80. Les cours ? Ils s’en foutent ! Leur passion ? Le sexe, la picole et la drogue. Résultat : ça baise à tout va. Mais ça cherche aussi l’amour et ça se lamente de se sentir vivre comme des zombies. Jeunesse dorée, jeunesse pourrie. Si Les lois de l’attraction ne sont finalement qu’une variation sur le thème de Moins que zéro, le style et la maîtrise narrative de B. E. Ellis se révèlent bien meilleurs – le romancier... [Lire la suite]
Posté par Menon à 11:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 août 2020

Alice au pays des merveilles de Lewis Carroll

Lors de ma première lecture d’Alice au pays des merveilles (http://menon.canalblog.com/archives/2009/10/17/15409064.html), j’étais très marqué par le très fort soupçon de pédophilie planant sur l’auteur, souligné par Denis de Rougemont dans L’amour et l’occident. (Les photos prises par l’auteur de petites filles, et visibles sur Wikipédia n’avaient rien pour diminuer ce soupçon devenant progressivement une certitude.) Du coup, je pris une position particulièrement tranchée contre ce texte que j’assimilais à un délire luciférien. ... [Lire la suite]
Posté par Menon à 11:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]