27 avril 2015

En terre étrangère de Robert Heinlein

Roman dont l’influence sur la contre-culture américaine des années 1970 fut certaine, En terre étrangère était un livre que les étudiants se refilaient pendant les évènements de 1968. Pourquoi ? Parce qu’à travers la « visite » sur Terre de Valentin Smith, citoyen de Mars recueilli par le romancier misanthrope, anarchiste et libertaire, Jubal E. Harshaw, Robert A. Heinlein met en scène un jeune homme dont le mode de pensée épicuriano-libertin rentre en contradiction avec le puritanisme américain, sans compter que les... [Lire la suite]
Posté par Menon à 18:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 avril 2015

Le monde des A de Van Vogt

Résumé éditeur : XXVI siècle. En prenant part aux jeux de la machine dans l'espoir de décrocher une place sous le soleil de Vénus, Gilbert Gosseyn découvre qu'il n'est pas l'homme qu'il a toujours cru être. Ses souvenirs ne lui appartiennent pas, son épouse, qu'il croyait décédée, ne l'est pas, et d'ailleurs, ce n'est même pas sa femme ! Pourtant, il comprend vite qu'il n'est qu'un pion au sein d'un vaste complot, dont la finalité lui échappe. Un pion ou la pièce maîtresse ?   Avis critique : Le monde du Non-A... [Lire la suite]
Posté par Menon à 18:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 avril 2015

Dune – 2ème partie de Frank Herbert

La conclusion du premier tome américain de Dune (découpé dans cette édition sous deux tomes) ne déçoit nullement, même si on aurait apprécié une fin moins précipitée. Toujours aussi influencé par la Bible et le Coran, Herbert s’inspire aussi volontiers des grandes tragédies pour son final. Assurément, Dune compte parmi les grandes œuvres littéraires de l’humanité et tout lecteur passionné par les religions, civilisations du désert et prophéties devra le lire. Herbert est un grand, qu’on se le dise !
Posté par Menon à 18:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 avril 2015

Dune – 1ère partie de Frank Herbert

On m’avait vanté Dune comme étant un chef d’œuvre. On ne m’avait pas menti. Nourri de la Bible, du Coran et manifestement de nombreuses autres traditions religieuses, Frank Herbert livre un grand un beau récit sur un adolescent Paul, appelé à devenir un Messie pour les Fremen (Touaregs) de la planète Dune où l’eau est le bien le plus précieux et où les terribles vers des sables manquent de dévorer ses voyageurs. Herbert écrit avec un talent rare pour un écrivain de SF : on suit là un roman dans lequel le moindre mot revêt toute... [Lire la suite]
Posté par Menon à 14:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 avril 2015

La quête de Tanelorn de Michael Moorcock

Ainsi se terminent les aventures de Hawkmoon. Et, comme de juste, cela se concrétisera par la rencontre avec Corum, Ereköse et Elric ainsi qu’une ribambelle d’autres aventuriers dont le statut n’est pas très clair. Le but, la mission ? La préservation de Tanelorn, sorte de Jérusalem céleste, que nos héros vont devoir libérer de l’influence maléfique de deux jumeaux. Parfois confus dans son déroulement et semblant avoir été écrit de manière assez rapide, comme en transe, La quête de Tanelorn permet à Moorcock d’exorciser une... [Lire la suite]
Posté par Menon à 14:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 avril 2015

Le champion de Garathorm de Michael Moorcock

Résumé éditeur : Hawkmoon dépérit. Hawkmoon va-t-il mourir ? Constamment il songe à la merveilleuse Yisselda qui n'est plus, aux beaux enfants qui n'ont jamais été. Une messagère vient requérir son aide : des guerriers mystérieux ont pris la ville de Garathorm. Eux mêmes ne semblent pas très bien savoir comment ils sont arrivés là. Sont-ils envoyés par les Seigneurs du Chaos qui se tiennent au bout du temps et cherchent à manipuler l'histoire parce que leur propre monde est à l'agonie ? C'est assez pour Hawkmoon. Ils ont dû... [Lire la suite]
Posté par Menon à 14:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 avril 2015

Fondation et chaos de Greg Bear

Ce roman se situe chronologiquement au tout début du Cycle de Fondation. Hari Seldon est menacé par le Commissaire Linge Chen qui n’apprécie pas du tout ses pronostics désastreux pour l’Empire. Quant à Daneel, il entame la dernière phase pour la préparation de la psycho-histoire… Difficile de résumer cet énorme volume durant lequel il ne se passe pratiquement rien. Rien, oui, mais cela ne l’empêche paradoxalement pas d’être passionnant ! Greg Bear sait en effet comment faire ressentir au lecteur qu’un monde est en train de... [Lire la suite]
Posté par Menon à 14:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 avril 2015

Les contes de Beedle le barde de J. K. Rowling

J. K. Rowling est sans doute une grande de la littérature jeunesse et adolescente avec sa saga Harry Potter. Toutefois, ses contes ne méritent certainement pas le détour. Les textes ne sont en rien comparables à ceux des frères Grimm ou de Charles Perrault, que ce soit au niveau du style ou des idées. Il faut dire que Perrault et les Grimm n’ont pas composé leurs contes, se contentant de les recueillir et de les mettre en forme. Un conte, en réalité, est un texte sacré transmis oralement et déformé par le souci de protéger un... [Lire la suite]
Posté par Menon à 05:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 avril 2015

Andy de Brigitte Kernel

La collection Miroir des éditions Plon propose à un romancier de s’emparer d’un personnage connu, de l’envoyer chez le psychanalyste, et de recueillir ainsi ses confessions lors d’un récit écrit à la première personne (le héros/patient se confie) ou en dialogue avec l’analyste. Ici, Brigitte Kernel livre les confessions d’Ady Warhol qui tourneront vite autour de la question de son homosexualité. Un ton dramatique pour une introspection tourmentée avant une révélation de fin de tome qui remet tout en perspective. Réussi.
Posté par Menon à 08:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 avril 2015

L’incident de Christian Gailly

« Elle n’avait pas prévu qu’on lui volerait son sac à la sortie du magasin. Encore moins que le voleur jetterait le contenu dans un parking. Quant à Georges, s’il avait pu se douter, il ne se serait pas baissé pour le ramasser. » Voilà le récit de la rencontre et d’une histoire d’amour entre un ancien prisonnier et une dentiste. L’écriture mécaniste de Gailly, avec sa syntaxe perturbée par une ponctuation paranoïde met en scène par touches impressionnistes l’avancée des sentiments et la construction d’une structure d’être... [Lire la suite]
Posté par Menon à 09:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]