27 janvier 2020

Le diable amoureux de Jacques Cazotte

En Espagne, Alvare, un jeune militaire, apprend d’un de ses camarades que des esprits peuvent être convoqués par l’utilisation de la magie cabalistique. Ce dernier se propose d’initier le jeune homme qui se passe finalement de son aide et arrive, pour sa première invocation, à faire apparaître une monstrueuse tête de chameau ! Mais cette dernière prend rapidement l’apparence d’une belle jeune femme, Biondetta, qui se fait alors esclave d’Alvare. Tombant amoureux de sa nouvelle compagne, Alvare ne croit pas qu’elle ait... [Lire la suite]
Posté par Menon à 15:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 janvier 2020

Les fainéants dans la vallée fertile d’Albert Cossery

Nous sommes dans une famille cairote d’Egypte dans laquelle aucun des hommes de la maison ne souhaite travailler – mais voilà que le petit dernier, Serag, ne veut plus suivre le mode de vie des siens. Il traîne du côté de l’usine en pleine construction et espère enfin mener une vie comme celle des autres… au grand dam des siens. Ce roman truculent d’Albert Cossery divise. Soit on s’amuse beaucoup, soit on reste interdit devant les tentatives d’humour du romancier. L’auteur de ces lignes, quant à lui, n’a pas vraiment goutté... [Lire la suite]
Posté par Menon à 08:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 janvier 2020

L’empire des mechas de Peter Tieryas

Situé dans un univers parallèle, L’empire des méchas se déroule dans un monde où le Japon a remporté la bataille du Pacifique : les Etats-Unis d’Amérique sont donc devenus les Etats-Unis du Japon ; en parallèle, des groupes terroristes américains tentent malgré tout de faire regagner l’indépendance au pays. Du côté de l’Europe, ce sont les Nazis qui ont remporté la guerre. Les relations avec le Japon sont plus que tendus bien que des échanges culturels soient à l’ordre du jour. Résidant en Californie, Makoto Fujimoto rêve... [Lire la suite]
Posté par Menon à 19:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 novembre 2019

La vague de Todd Strasser

En 1967, une expérience de psychologie pratique réalisée au lycée Cubberley à Palo Alto (Californie) est lancée par le professeur d’histoire Ron Jones. Ce dernier, confronté à des élèves persuadés que jamais une expérience comme celle du Troisième Reich pourrait se reproduire aujourd’hui, décide de créer une d’association appelée la Vague commençant comme une doctrine propre à renforcer la discipline et l’efficacité scolaire des lycéens. Mais, par la suite, cette expérience virera au fascisme et Ron Jones y mettra fin en révélant à... [Lire la suite]
Posté par Menon à 18:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 novembre 2019

L’enfant tombé des étoiles de Robert Heinlein

John Thomas Stuart est fou de Lummox, son animal de compagnie qu’un de ses ancêtres a recueilli, il y a fort longtemps, au cours d’une de ses pérégrinations spatiales. A l’époque, Lummox tenait dans ses mains. Aujourd’hui, la bête pèse plusieurs tonnes, possède huit pattes et adore manger tout ce qui passe à porter de mâchoire. Un jour, la bête ira trop loin et sèmera la zizanie dans la petite ville de John Thomas Stuart – une commission se réunit pour savoir si Lummox mérite de vivre… Charmant récit de science-fiction sans doute... [Lire la suite]
Posté par Menon à 19:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 novembre 2019

Furie divine de José Rodrigues Dos Santos

Pour ce best-seller ci, José Rodrigues Dos Santos s’attaque à l’Islam. Bizarrement, notre fougueux romancier s’est volontiers payé les deux principales religions monothéistes, mais pas le judaïsme… Bref, toujours est-il que, cette fois-ci, TomásNoronha reprend du  service, contacté par la CIA pour décrypter un message d’Al-Qaïda et tenter d’empêcher une action terroriste. On passera sur le scénario passablement manichéen (les gentils de la CIA contre les vilains barbus), sur l’absence de crédibilité du pitch (on voit mal la... [Lire la suite]
Posté par Menon à 13:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 novembre 2019

Le fait du prince d’Amélie Nothomb

Un jour, Baptiste Bordave reçoit la visite d’un certain Olaf Sildur qui décède dans son appartement. Pris d’une étrange pulsion, il décide d’endosser l’identité du mort et se rend à son adresse. Il fait alors la connaissance de sa femme qui l’accueille à bras ouvert. En sa compagnie, il batifole et s’enivre de champagne, prenant de plus en plus de plaisir à cette nouvelle vie. Le fait du prince constitue une sérieuse déception. Mais où veut en venir Amélie Nothomb ? Il n’y a, ici, pas d’histoire. Certes, l’auteur décrit avec... [Lire la suite]
Posté par Menon à 19:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 novembre 2019

Un loup à ma table d’Augusten Burroughs

Augusten Burroughs s’est fait une spécialité de l’autofiction, puisque tous ses livres mettent en scène des épisodes de sa vie. Dans Un loup à ma table, Augusen s’intéresse plus particulièrement à la figure de son père, un professeur de philosophie complètement fou. Pour le dire plus clairement, le père d’Augusten était manifestement un sociopathe et probablement un psychopathe. Incapable d’éprouver des émotions et de compatir, il suscite dans un premier temps l’amour immodéré de son bambin de fils qui s’accroche à lui de toutes... [Lire la suite]
Posté par Menon à 19:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 novembre 2019

Substance mort de Philip K. Dick

Fred est un agent du FBI dont la véritable apparence est protégée par un brouilleur d’image. Il travaille comme agent infiltré au sein d’une maison de junkie. Fred y joue le rôle de Bob Arctor, un camé à la substance M, comme Mort, drogue bon marché. Il tente de remonter la piste des fournisseurs de ses camarades de débauche. S’inscrivant, une fois de plus, dans le courant réaliste SF et toujours aussi travaillé par le démon de la paranoïa, Philip K. Dick livre ici un livre hommage à tous ses amis junkies décédé. Il dépeint une... [Lire la suite]
Posté par Menon à 16:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 novembre 2019

Cent ans de solitude de Gabriel Garcia Marquez

« Cent ans de solitude relate l'histoire de la famille Buendia sur six générations, dans le village imaginaire de Macondo. Ce village est fondé par plusieurs familles, conduites par José Arcadio Buendia et Ursula Iguarán, un couple de cousins qui se marièrent, pleins d'appréhension et de craintes dues à leur parenté et au mythe existant dans la région, qui disait que leur descendance pourrait naître avec une queue de cochon. Malgré cela, ils eurent trois enfants : José Arcadio, Aureliano et Amaranta (prénoms qui se... [Lire la suite]
Posté par Menon à 16:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]