30 décembre 2020

L’invention de Dieu de Thomas Römer

  « Si le judaïsme et, à sa suite, le christianisme et l’islam proclament l’unicité d’un dieu régnant seul de toute éternité sur le ciel et la terre, la Bible hébraïque elle-même témoigne, pour qui la lit attentivement, de ses racines polythéistes. De fait, le « dieu d’Abraham » auquel se réfèrent, chacune à sa manière, les trois religions du Livre n’a pas été unique depuis toujours.   Comment un dieu parmi les autres est-il devenu Dieu ? Telle est l’énigme fondatrice que cette plongée aux sources du monothéisme se... [Lire la suite]
Posté par Menon à 08:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 décembre 2020

Le livre rouge de Jack l’Eventreur de Stéphane Bourgoin

Le livre rouge de Jack l’Eventreur est un ouvrage honnête en ce sens qu’il veut donner à lire les faits, corriger les erreurs publiées dans de précédents ouvrages et se contenter, au final, de factuel. Hélas, il s’avère ennuyeux. D’une part parce que Stéphane Bourgoin n’a pas de plume et que les faits ne sont excitants que si une narration dynamique sait comment les mettre en valeur. De plus, à force de vouloir en rester uniquement aux faits, Bourgoin se retrouve rapidement sans rien à écrire ; le reste de son ouvrage se voit... [Lire la suite]
Posté par Menon à 10:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 novembre 2020

Erasme – grandeur et décadence d’une idée de Stefan Zweig

Stefan Zweig écrit bien mais c’est aussi son défaut lorsqu’il signe une biographie. Car plutôt que de structurer son ouvrage d’une façon disons universitaire pour dégager de axes thématico-chronologiques, Zweig se pose plutôt en essayiste et il juge plus Erasme comme écrivain et intellectuel qu’il ne le restitue au lecteur. C’est donc à un ouvrage qu’on se réfèrera plus pour son style, donc, qu’à son contenu ; il donne trop de place au jugement négatif de Zweig sur Erasme comme intellectuel maladroit et inquiet plutôt qu’à ses... [Lire la suite]
Posté par Menon à 08:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 septembre 2020

Jack l’Eventreur, affaire classée de Patricia Cornwell

Patricia Cornwell pense savoir qui est l’Eventreur : ce serait Walter Sickert, un peintre victorien adulé et qui sera respecté par les plus grands intellectuels jusqu’au début des années 1940. Cornwell en est tellement persuadé que faisant fi de toute méthode scientifique, elle va partir de sa conclusion (Sickert est l’Eventreur) et relire toute l’histoire du célèbre tueur en série à l’aune de cette certitude. On en conviendra, côté méthode scientifique, on frôle le zéro absolu. Ce livre est un tel ramassis de bêtises,... [Lire la suite]
Posté par Menon à 13:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 septembre 2020

Jack l’Eventreur de Robert Desnos

Ce petit livre reprend les articles de presse dans Paris Matinal entre janvier et février 1928. Robert Desnos, poète surréaliste, y décrit les crimes de Jack l’Eventreur et raconte comment un mystérieux individu lui a fait connaître sa véritable identité. Si cette dernière partie relève bien évidemment du canular ; la première, quant à elle, se lit avec grand plaisir, tant le style tout en nuance de Desnos rapporte avec talent le récit des terribles meurtres. Dommage ! toutefois, puisqu’édité jusque-là chez Allia dans une... [Lire la suite]
Posté par Menon à 14:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 août 2020

L'hindouisme d’Alexandre Astier

Voici une très solide introduction à l’hindouisme : histoire de l’Inde, naissance de la religion et développements des différents courants de pensée. Ecrit par un spécialiste, universitaire, cet ouvrage se révèle remarquable à tout point de vue et très sérieux, n’hésitant pas à proposer des hypothèses historiques contradictoires sur le peuplement de l’Inde qui remet en question l’idée d’une invasion aryenne.   L'hindouisme : une synthèse d'introduction et de référence sur l'histoire, les fondements, les courants et les... [Lire la suite]
Posté par Menon à 17:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 février 2020

Histoire de l’ordre des assassins – à l’origine de l’état islamique de Joseph von Hammer-Purgstall

Certes, ce livre, je l’ai dévoré ! Il y a toujours un plaisir certain à lire un ouvrage historique du XIXème siècle. Orientaliste, explorateur, traducteur, diplomate et écrivain, le baron Joseph von Hammer-Purgstall aimait l’orient et lui consacra son temps et son intérêt. C’est en 1833, étonné par le manque d’écrits en occident sur la confrérie des Assassins, qu’il publie cette Histoire de l’ordre. Le plaisir de lire un livre du XIXème, donc, c’est le style : à l’époque, tous les historiens écrivent à la façon... [Lire la suite]
Posté par Menon à 13:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 novembre 2019

Les fascismes de Pierre Milza

Il vaut mieux, d’une façon générale, lire des ouvrages d’historiens sérieux lorsqu’on s’intéresse à un phénomène politique complexe comme les fascismes plutôt que d’avoir recours à des documentaires ou des sites internet. Néanmoins, malgré son très grand sérieux et la valeur de son ouvrage, Pierre Milza, ici, m’a perdu en route. Le problème tient à ce qu’il veut couvrir l’entièreté des fascismes issus de tous les pays, de l’Italie et de l’Allemagne mais aussi du Japon, de la France ou même des Etats-Unis. Chaque page renferme, du... [Lire la suite]
Posté par Menon à 13:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 novembre 2019

Baudelaire : le soleil noir de la modernité de Robert Kopp

Publié dans la belle collection Découvertes de Gallimard, ce livre consacré à un de nos plus grands poète revient sur l'histoire de Charles Baudelaire et son parcours, de critique d'art à traducteur d'Edgard Allan Poe avant de devenir un poète scandaleux, haï et obligé de quitter la France pour la Belgique après s'être senti ridiculisé d'avoir été refusé à l'Académie française. La maquette, très belle, nous donne à voir les tableaux que Charles aima et qui l'inspirèrent ; le livre nous fait bien évidemment assister à la création... [Lire la suite]
Posté par Menon à 19:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 octobre 2019

Qu’est-ce que le fascisme ? de Maurice Bardèche

Moi, je veux bien ! Le fascisme, c’est cool, certes. Les costumes étaient jolis et puis, après tout, ils n’aimaient pas les communistes et, au final, c’était une chouette expérience politique, non ? Comment ? Pardon ? Ah ! les tabassages en règles dans la rue, la violence verbale, policière et militaire ? Les guerres et camps d’extermination ? Comment dire… Maurice Bardèche n’en sait trop rien. Comprenez-le : il ne définit même pas ce qu’il entend par fascisme ! C’est un comble dans un... [Lire la suite]
Posté par Menon à 19:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]