71vV3MvKUfL

Un manuel d’anti-dialectique bouddhiste qui entend contrer le point de vue éternaliste (les choses existent de tout temps) et le point de vue nihiliste (rien n’existe) pour adopter le point de vue du milieu qui révèle l’ainsite (ainsi sont les choses) de tout agrégat ou être, à savoir sa vacuité, c’est-à-dire son vide médian. Abscons au possible, le Traité risque de vous coller quelques savants maux de têtes et ce malgré, ou à cause, des commentaires de deux maîtres tibétains qui, parfois, obscurcissent le message !

 

Le traité du milieu de Nagarjuna (Seuil, 323 pages, 8,90 euros)