Léon_Bloy_-_Dornac

Des tombereaux d’invectives contre la Canaille, mais aussi de grandes souffrances dû à la pauvreté exprimé avec le pathétique d’un cœur déchiré : l’édition électronique du Journal de Léon Bloy, éditée par Amazon, ne propose que des extraits de cette colossale œuvre. Dommage. C’est tout de même suffisant pour se faire une idée plutôt juste de la vindicte de Léon Bloy à l’égard des Protestants (quatre années passées au Danemark : la partie la plus insupportable du Journal tant l’auteur se plaint de tout ce qui a trait au pays luthérien) et de son terrible désespoir face à sa situation financière.