sans-titre

Une histoire certes sympathique de Neil Gaiman mais vraiment destinée aux tout petits. Au graphisme, le d’habitude plutôt sombre et torturé Dave MacKean s’en sort très bien. Certes joli, mais vu le temps de lecture (5 minutes) à réserver pour ses chérubins.

 

Le jour où j’ai échangé mon père contre deux poissons de Neil Gaiman & Dave McKean (Delcourt, 56 pages, épuisé)