18 novembre 2020

Nâgârjuna et la doctrine de la vacuité de Jean-Marc Vivenza

Le Bouddhisme qui me fascine se trouve là. Dans ce court livre de Jean-Marc Vivenza se déploie un concentré de métaphysique iconoclaste qui brise toutes nos certitudes sur le réel, sur nous-mêmes, sur notre véritable nature, sur le Soi, sur le samsâra, sur la réincarnation, etc.  Qu’importe ce que fut la vie réelle de Nâgâjurna. On doute qu’il vécut 600 ans et on doute qu’il reçut des sutras de la main du peuple serpent. Ce qui compte, c’est son attachement au bouddhisme le plus radical, celui de la pure vacuité.   La... [Lire la suite]
Posté par Menon à 17:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 novembre 2020

Le monde comme volonté et comme représentation d’Arthur Schopenhauer

Finalement, Arthur Schopenhauer est le plus indianiste des philosophes occidentaux. Son Monde comme volonté… il l’a écrit les Upanishads dans une main et la Critique de la raison pure de Kant de l’autre. Ainsi, aussi intéressant soit cet ouvrage, on pourra en faire l’économie. Quel intérêt de lire ce fort volume (première édition en 1819 ; seconde en 1844) très dix-neuvièmiste puisque les Upanishads majeures ayant été écrites entre 800 et 500 avant notre ère ; puisqu’il existe mille ouvrages et analyses sur le sujet ;... [Lire la suite]
Posté par Menon à 09:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 novembre 2020

La mystérieuse affaire de Style d’Agatha Christie

« Curieuse, l'obstination que le détective Hercule Poirot met à empêcher l'arrestation immédiate d'Alfred Inglethorp pour le meurtre de sa femme, la riche châtelaine de Styles Court. Aussi bizarre, d'ailleurs, que l'entêtement d'Inglethorp à ne pas lever le petit doigt pour réfuter les charges qui s'accumulent contre lui. C'est vrai qu'Inglethorp n'est pas le seul à bénéficier de cette mort ni le seul qui ait eu l'occasion de se procurer la strychnine qui l'a provoquée. Il y a aussi les beaux-fils de la victime, John Cavendish... [Lire la suite]
Posté par Menon à 09:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 novembre 2020

La moustache d’Emmanuel Carrère

Un beau jour, il décide de se raser la moustache, tout heureux de faire une surprise à sa compagne. Mais cette dernière ne semble pas l’avoir remarqué ; ils se rendent alors à une soirée chez des amis et aucun d’eux ne semble, là encore, réaliser son geste. Tout d’abord, il croit à un jeu, une plaisanterie. Puis, la réalité semble devenir oppressante : sa compagne prétend vraiment ne pas comprendre cette histoire de moustache. Sa vie bascule, alors, vers l’horreur.   Livre sombre, à mi-chemin du roman psychologique,... [Lire la suite]
Posté par Menon à 08:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 novembre 2020

La vierge fatale de Raoul Whitfield

« Le riche Eric Vennell a convié à bord de son yacht «La Vierge», une vedette de cinéma, un as de l'aviation, une jeune fille du monde, deux chroniqueurs sportifs, une femme de lettres sur le retour et quelques messieurs bien : tout ce monde en croisière sur l'Hudson doit assister aux régates. Mais que vient faire dans cette société déjà suffisamment disparate Mick O'Rourke, ce malabar, ancien homme de main d'un gangster défunt? Et pourquoi le jeune protégé de Vennell quitte-t-il subrepticement à la nage, au milieu de la nuit,... [Lire la suite]
Posté par Menon à 08:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 novembre 2020

Millenium 1 - Les hommes qui n’aimaient pas les femmes de Stieg Larsson

Phénomène littéraire, Millénium tome 1 a paru en 2005. Selon Wikipédia, « fin janvier 2011, le total des ventes s'élevait à cinquante millions d'exemplaires. » Il m’en aura fallu du temps pour me lancer dans ce premier et énorme pavé – eh ! bien, le jeu en vaut la chandelle. « Depuis quarante-quatre ans, Harriet Vanger, la nièce bien-aimée de l'industriel Henrik Vanger, a disparu. Il est persuadé qu'un membre de sa famille l'a assassinée. En parallèle, le célèbre journaliste Mikaël Blomkvist est condamné pour... [Lire la suite]
Posté par Menon à 08:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]