lau91HZoCNYDzL

Dans ce recueil, on retrouve les lettres de Laurent de la Résurrection, ses maximes et certains de ses entretiens qui donnent une bonne idée de la façon dont ce simple cuisinier et sommelier (1614 - 1691), un frère convers des carmes déchaux Lorrain, menait sa vie spirituelle.

En effet, Laurent de la Résurrection fut considéré, dès son vivant, comme un authentique mystique. Il vivait dans une tranquille communion d’avec Dieu et, malgré ses peurs et problèmes de santé, semblait se sortir de toutes les mauvaises situations qu’il rencontrait car protégé du Seigneur.

Sa méthode est fort simple : elle consiste à s’entretenir constamment avec Dieu d’une façon légère et tranquille, comme si on parlait avec un ami ; et de Lui demander aide et assistance face aux épreuves de la vie. Ainsi, affirme Laurent de la Résurrection, jamais Dieu ne l’a abandonné. Il s’agit de dépasser la gêne de cette conversation un peu surprenante et de ne jamais oublier de sans cesse la renouveler si l’on est absorbé par autre-chose. A force de parler ainsi au quotidien avec Dieu arrivera le moment où les entretiens seront automatiques et où le croyant se trouvera donc en contact constant d’avec le Seigneur.

Surprenant, ce guide de sainteté à la portée du moins cultivé n’implique aucun effort. Voilà sans doute pourquoi il est plus difficile qu’il n’y paraît de mettre en pratique les instructions de Laurent de la Résurrection. Un peu de la simplicité des enfants nous fait défaut. A nous de nous défaire de notre orgueil et de parler à notre Père.

 

Sur la pratique de la présence de Dieu (Arfuyen, 208 pages, 16 euros)