97910242023893

Il était nécessaire que paraisse un tel livre. Alors que la notion d’Eveil devient de plus en plus prégnante dans le milieu spirituel, Erik Sablé en donne une lecture globalisante, s’ingéniant à en expliquer le concept, à évoquer les conditions propices à sa manifestation avant de s’intéresser à ses implications philosophiques.

Par Eveil, on entend l’accession d’une personne à son être intérieur ; lui permettant de devenir lui-même. Le dualisme n’est plus. L’Eveillé entre en communion avec tout ce qui l’entoure. Définitivement libéré du Mental qui obstruait le Soi, nous devenons des êtres éveillés, libérés de nos déterminants. Nous naissons, à neuf, comme un enfant, avec son innocence et sa surprise face à la beauté du monde, mais dans un corps d’adulte et avec toute son expérience.

Erik Sablé prend bien la peine d’indiquer que l’accès à l’Eveil ne respecte aucune règle : pour un tel, il faudra une longue et rigoureuse ascèse (méditation, prière, etc.) sur plusieurs années ; pour tel autre, a contrario, un simple évènement et, soudain, tout bascule.

Par ailleurs, notre auteur vérifie le fait que, contrairement à ce que nombre d’Eveillés assurent, on peut – hélas ! – revenir en arrière. Car il existe un stade d’Eveillé, mais aussi des étapes conduisant vers l’Eveil et ces étapes ne sont pas l’Eveil bien qu’elles puissent laisser croire le contraire. C’est alors que de graves évènements peuvent se produire. Celui qui a vécu dans l’illumination et qui retrouve sa condition habituelle peut alors tomber dans une terrible dépression ou perdre goût à tout.

Dans une seconde partie, E. Sablé donne des repères méditatifs pour nous aider à prendre conscience du jaillissement de la pensée dans notre esprit et devenir capable d’appréhender ce mouvement, cette force, afin de s’en dégager, de ne plus lui être soumis et, ainsi, de pouvoir entreprendre une authentique libération. Mais, comme nous le dit l’Evangile de Matthieu, « il y a beaucoup d’appelés, mais peu d’élus. »

Il est néanmoins regrettable que l’auteur n’ait pas plus creusé les différentes approches et les différents témoignages des maîtres spirituels éveillés. (Peut-être en trouvera-t-on plus dans son Anthologie sur l’illumination spirituelle parue elle aussi chez Dervy en 2004 ?) On aurait aimé, par exemple, une présentation de cas plus contemporains et surprenants comme U. G. Krishnamurti ou Karl Renz. On aurait aimé un peu plus de surprise et de témoignages déstabilisants à l’instar des koan zen dont l’auteur fait grand cas comme voie d’accès à l’Eveil.

N’en reste pas moins que ce petit ouvrage permet une première approche intéressante du phénomène de l’Eveil, à condition de multiplier lectures et recherches soit pour mieux l’appréhender, soit, pourquoi pas, pour le réaliser.

 

L’Eveil, une conversion du regard – L’illumination spirituelle et ses implications philosophiques  d’Erik Sablé (Dervy, 208 pages, 12 euros)