9782070301935

Richement illustré et écrit dans un langage accessible, ce volume issu de la collection Découvertes Gallimard s’intéresse à Shiva. Il s’agit, à en croire les auteurs, du Libérateur des âmes et du Maître des dieux au sein de la trinité hindouiste constituée de Brahmane, Vishnou et Shiva.

Dieu dionysiaque, Shiva est celui qui, en dansant, crée et détruit des mondes ; à la fois rédempteur et destructeur. On le reconnaît à sa couleur bleu, à son serpent, son trident ainsi que son linga (pylône phallique).

Si ce petit ouvrage s’avère plaisant à consulter, l’on aurait apprécié que les auteurs fassent un sort à l’absence de système fermé au sein de l’Hindouisme. En effet, si des textes établissent Shiva comme le Maître, Brahman occupe cette place dans d’autres ; et, au fond, il importe peu que tel ou tel dieu soit préféré ; l’apparent polythéisme hindou n’a strictement qu’une fonction catégorielle, tous n’étant qu’un seul et même Etre, Dieu unique en qui tous les hommes ont part.

Par ailleurs, on regrette que le livre se perde dans des considérations sur le culte de Shiva ou des fêtes indiennes. Il s’agit d’un passage obligé dans un tel ouvrage qui a une fonction synthétique, mais l’auteur de ces lignes aurait préféré une analyse plus précise de la spiritualité shivaïte. Un peu comme si un tel ouvrage, consacré à la Vierge Marie, s’intéressait plus à ses fêtes ou à ses sanctuaires qu’à son rôle dans l’économie du Salut.

Mais la collection Découvertes de Gallimard répond à des exigences précises, s’adressant avant tout à l’honnête homme voulant se constituer une bibliothèque culturelle. Le lecteur est libre, une fois cette introduction digérée, de poursuivre l’exploration.

 

Shiva, Libérateur des âmes et Maître des dieux de Marie-Luce Barazer-Billoret et Bruno Dagens (Découvertes Gallimard, 128 pages, 9,90 euros)