717IYDD_3JL

Rares sont les livres que je ne termine pas et sur lesquels je me permets néanmoins de donner un point de vue.

Le Moine et le Philosophe de Jean-François Revel (1924-2006) et Matthieu Ricard (1946-) voyait, en 1997, le philosophe J.-F. Revel (qui avait marqué les esprits après la parution en 1957 de son ouvrage Pourquoi des philosophes) en dialogue avec M. Ricard, docteur en génétique cellulaire et devenu moine bouddhiste et traducteur officiel pour la France du Dalaï Lama.

Ce livre fit parler de lui. On loua la clarté du propos, l’intelligence des échanges et l’intérêt du face-à-face voyant se confronter la pensée bouddhique à la philosophie occidentale. Aujourd’hui, quel regard porter sur cet ouvrage ?

Il ne s’agit certainement pas d’un véritable dialogue. L’ouvrage offre en fait à M. Ricard une tribune libre pour exposer d’une manière claire, mais zélée, la pensée du Bouddhisme. Car, de son côté, J.-F. Revel semble totalement incapable d’apporter la moindre contradiction à son fils. Oh ! il s’y risque de temps et temps, mais pour un résultat nul. Alors que l’on espérait voir dialoguer deux écoles de pensées parfois aux antipodes (Descartes contre Bouddha), parfois fort proche (Spinoza, les Stoïciens), le résultat montre que J.-F. Revel n’a strictement aucun moyen de contrer M. Ricard qui a toujours raison, même quand il a tort !

En fait, Le Moine et le Philosophe a tout d’un écrit prosélyte – il vend littéralement le Bouddhisme à son lecteur qui, pour peu qu’il se sente intéressé par cette religion sans Dieu, ne peut qu’abandonner tout esprit critique. Ici, il s’agit de s’enthousiasmer pour tout ce qui vient du Bouddhisme et du Thibet et notamment de son leader charismatique, le Dalaï Lama.

Fort de ses 400 pages, Le Moine et le Philosophe se révèle parfois intéressant, mais souvent fastidieux et ressemble à un Manuel de conversation. Le livre fut un succès de librairie. On le comprend… N’en reste pas moins, qu’aujourd’hui, la lecture de ce catalogue publicitaire m’a considérablement fatigué. Et pas franchement donné envie de revêtir une robe aux couleurs rouge et jaune.

 

Le Moine et le Philosophe de Jean-François Revel et Matthieu Ricard (Pocket, 416 pages, 7,40 euros)