9647702-15528198

Tu portais ce pull trop large et, à ton épaule, pendait un vieux sac à mains ;

D’une main tremblante, à cause du manque, tu l’ouvris pour y chercher un mouchoir.

Tes larmes, se mêlant à ton rimmel, laissaient sur ta peau des coulées noires

Et, d’une voix tremblante, tu te rassurais en m’assurant que « ça irait mieux demain. »

 

Mais demain n’est jamais venu. Une fois rentrée chez toi, tu as dressé

Le long du mur, une corde, une potence, pour y pourrir

Tu t’es souvenue que tu n’avais décidément plus aucune raison de vivre

Après tout si un dieu était mort pour nos pêchés, toi il t’avait oubliée.

 

C’est sous la pluie que nous laissons ton cercueil entrer en terre ;

Cette demeure plus froide et plus glaciale que la plus noire des pierres ;

Tu t’es suicidée et nul plus que moi ne sait

 

Qu’il n’existe aucun Paradis ou Enfer où tu seras accueillie ;

Qu’aucune main aimante ne se tendre plus vers toi, aucun ami

Ne te dira « Je t’aime et ce que tu as fait, moi, en son Nom, je le défais ! »