30 avril 2015

Lettres et maximes d’Epicure

Des nombreuses œuvres d’Epicure, il ne nous reste que trois lettres et une poignée de maximes. C’est bien peu, mais suffisant pour se faire une idée de la portée et de la profondeur de sa pensée qui « eut un succès prodigieux, tant par le nombre de ses disciples, que par l'affection et les forts sentiments dont elle fut l'objet : « Le charme de cette doctrine égalait la douceur des sirènes. » Elle gagna Rome et toute l'Italie, avec Lucrèce notamment, qui est considéré comme l'un des rares poètes (sinon le seul) à... [Lire la suite]
Posté par Menon à 17:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 avril 2015

Temps – Les univers multiples de Stephen Baxter

Résumé éditeur Demain. L'humanité souffre de la pollution, de la surpopulation et se referme sur elle-même. Les projets spatiaux sont abandonnés. Reid Malenfant, astronaute, a été renvoyé par la NASA. Il est devenu un homme d'affaires très fortuné mais sa passion pour la conquête spatiale ne s'est jamais tarie. Bien au contraire. Il veut à tout prix partir dans les étoiles et convaincre le monde de l'intérêt économique et scientifique de l'exploration et de la colonisation de notre système. Il est taraudé par la question de... [Lire la suite]
Posté par Menon à 17:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 avril 2015

En terre étrangère de Robert Heinlein

Roman dont l’influence sur la contre-culture américaine des années 1970 fut certaine, En terre étrangère était un livre que les étudiants se refilaient pendant les évènements de 1968. Pourquoi ? Parce qu’à travers la « visite » sur Terre de Valentin Smith, citoyen de Mars recueilli par le romancier misanthrope, anarchiste et libertaire, Jubal E. Harshaw, Robert A. Heinlein met en scène un jeune homme dont le mode de pensée épicuriano-libertin rentre en contradiction avec le puritanisme américain, sans compter que les... [Lire la suite]
Posté par Menon à 18:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 avril 2015

En attendant Godot de Samuel Beckett

Du théâtre de l’absurde et du désespoir, En attendant Godot de Samuel Beckett est sans doute la pièce la plus représentative avec Le Rhinocéros de Ionesco. Comme de juste, la popularité des classiques tend à occulter le reste de la production de l’auteur pour des raisons toujours quelque peu discutables. Hypothèse : le succès d’En attendant Godot viendrait-il de son côté farce ? Se pourrait-il que l’œuvre la plus accessible de Samuel Beckett soit, pour cette raison, devenue la plus populaire ? Toujours est-il que l’on... [Lire la suite]
Posté par Menon à 18:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 avril 2015

La lune, clé de la Bible de Jean Sendy

Nous sommes dans les années 1960. Le voyage sur la lune reste encore en suspens et Jean Sendy assure que, une fois des cosmonautes débarqués sur l’astre, la preuve de l’existence d’une civilisation extraterrestre y sera découverte. Sendy pense en effet que les premiers chapitres de la Genèse – dans la Bible – racontent l’arrivée de cosmonautes issus d’une civilisation étrangère à la nôtre et qui ont fait sortir notre Terre de sa période de glaciation en – 21 000 pour lui apporter le coup de pouce dont elle avait besoin pour... [Lire la suite]
Posté par Menon à 18:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 avril 2015

Saint Paul d’Alain Badiou

Dans son encyclique Divini Redemptoris, le pape Pie XI pointait le scandale du Communisme : une doctrine qui entend réaliser sur Terre ce qui doit être reporté au Royaume des Cieux et qui, par ailleurs, concurrence le Christianisme dont elle constitue en somme une hérésie. Le pape, pour tout dire, avait eu le nez creux. Dans ce présent essai, Alain Badiou – qui n’a sans doute pas lu la dite encyclique – démontre que Pie XI avait bien compris jusqu’où le Communisme serait prêt à aller. Car ici, Alain Badiou n’hésite pas à... [Lire la suite]
Posté par Menon à 18:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 avril 2015

Le monde des A de Van Vogt

Résumé éditeur : XXVI siècle. En prenant part aux jeux de la machine dans l'espoir de décrocher une place sous le soleil de Vénus, Gilbert Gosseyn découvre qu'il n'est pas l'homme qu'il a toujours cru être. Ses souvenirs ne lui appartiennent pas, son épouse, qu'il croyait décédée, ne l'est pas, et d'ailleurs, ce n'est même pas sa femme ! Pourtant, il comprend vite qu'il n'est qu'un pion au sein d'un vaste complot, dont la finalité lui échappe. Un pion ou la pièce maîtresse ?   Avis critique : Le monde du Non-A... [Lire la suite]
Posté par Menon à 18:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 avril 2015

Dune – 2ème partie de Frank Herbert

La conclusion du premier tome américain de Dune (découpé dans cette édition sous deux tomes) ne déçoit nullement, même si on aurait apprécié une fin moins précipitée. Toujours aussi influencé par la Bible et le Coran, Herbert s’inspire aussi volontiers des grandes tragédies pour son final. Assurément, Dune compte parmi les grandes œuvres littéraires de l’humanité et tout lecteur passionné par les religions, civilisations du désert et prophéties devra le lire. Herbert est un grand, qu’on se le dise !
Posté par Menon à 18:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 avril 2015

Traité sur la prédestination de Al-Qashali

La lecture de ce traité est précieuse puisqu’elle explique avec grande intelligence qu’en Islam, tout est prédestiné. Il n’est donc pas question pour l’Homme de se croire libre d’agir sans la volonté de Dieu. Pourtant, dans le même temps, l’idée que l’Homme possède un libre arbitre est parfaitement clair. Alors, comment concilier ces deux idées ? Simplement en comprenant que le libre arbitre permet à l’Homme d’actualiser, par une décision personnelle la volonté de Dieu prise de toute éternité. Une solide introduction et une... [Lire la suite]
Posté par Menon à 18:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 avril 2015

La pureté dangereuse de Bernard-Henri Lévy

Ce stimulant essai de BHL s’interroge sur la fascination des Totalitarismes pour la fondation d’un Homme nouveau. Il estime qu’à l’origine de toute volonté de bâtir un royaume de perfection se cache le refus du Pêché originel et l’idée que l’Homme a égaré en chemin sa pureté. Pureté que le nouveau système (Islam, Communisme, etc.) saura quant à lui retrouver. BHL analyse avec pertinence les conditions d’apparition du totalitarisme et déjà, en 1994, il prophétisait la crise de nos banlieues et le remplacement de l’idéologie... [Lire la suite]
Posté par Menon à 18:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]