index

Black Jack Geary est sorti d’hibernation après un siècle. On lui confie le soin de sauver la flotte de l’Union que les vils membres du Syndic veulent éliminer. Adulé comme un héros légendaire, Geary saura-t-il faire la différence ?... Grosse déception pour ce premier tome d’une nouvelle saga space op’. Pour commencer, il ne  se passe rien ; on s’ennuie ; et les affrontements militaires sont aussi palpitants qu’un épisode de Derrick. Ensuite, les personnages n’ont aucune substance. Mention spéciale pour le héros qui reçoit les mêmes félicitations et ressasse les mêmes choses sur 400 pages. Enfin, heureusement qu’on a un résumé en quatrième de couverture parce que se retrouver balancer en pleine histoire sans l’ombre d’une introduction, ce n’est guère appréciable. Bref : sur le papier, ça donnait envie. Mais dans les faits, il vaut mieux éviter.