a_

Reprenant les grandes thèses du Crépuscule d'une idole consacré à Freud, cet Apostille en livre une version simplifiée qui désigne clairement pourquoi le freudisme doit être dépassé. Ces pages n'intéresseront que le néophyte qui n'a pas lu le Crépuscule. Pour le reste, l'ouvrage veut ouvrir des voies à une nouvelle thérapie. Mais ces pages sont bien trop courtes et floues. On n'y gagnera rien, et Onfray aurait été inspiré de ne pas écrire cet ouvrage. Notamment quand ce qu'il annonce comme projet d'analyse a déjà été promu par... Jacques Lacan lui-même ! (Lire Les écrits techniques de Freud pour s'en rendre compte.)