51RiHeVsUAL

Comme Claude Traks ne sait pas bien écrire Français, il affirme que le fond compte plus que la forme et que les gens incapables de venir à bout de cet indigeste pavé sont des gens spirituellement fermés.

Comme Claude Traks a une haute opinion de lui, il prend bien soin de ne jamais citer ses sources, donnant l'impression d'avoir accouché tout seul de tous les concepts de son ouvrage – encore que, il prétend que ce sont des Etres de lumière qui lui ont tout révélés. La formule de Pascal : « Ce qui se conçoit bien, s'énonce clairement » ne semble pas leur avoir été communiqué.

Comme Claude Traks a besoin de sortir du lot, il prétend aller contre le mouvement New Age alors qu'il en est un pur produit – post-soixante huitard : sexualité magnifiée, féministe contre les femmes, on a apprendre Jésus était un rasta éthiopien, j'en passe et des meilleures.

Comme Claude Traks n'a – vous l'aurez compris – que peu d'intérêt, je vous invite vivement à éviter ce livre. Qui n'est même pas drôle – diantre !