B_Facundus_117v

Ironique
En ces temps difficiles, il convient d'accorder notre mépris avec parcimonie, tant nombreux sont les nécessiteux. - François René de Chateaubriand

Songez que le premier point de contact de l'homme qui marche est le nez, tandis que c'est le sein chez la femme. - Alain Soral

Mgr Henri Tessier voit Muhammad comme "un personnage des premiers âges de l'Ancien Testament, avant que la Parole de Dieu n'ait affiné les consciences". - In Dieu des chrétiens, Dieu des musulmans de François Jourdan

"Plus je passais de temps le nez dans les bouquins, car j'épluchais livre sur livre, et donc plus j'avais d'informations, de documents, de matériel, moins les choses étaient claires, plus c'était le bazar dans ma tête." - Edith Stein

"Se suicider, ce n'est pas ôter de la vie à sa vie, c'est rajouter un peu de mort à sa mort" - Yann Moix

Pendant les heures précédentes, je ne lui avais pas prêté attention car il n'y a rien à acheter dans une cathédrale - Eric Emmanuel Schmitt, Ma vie avec Mozart

Je m'approchai et les voir redoubla ma surprise : était-il possible qu'un chant si beau sorte de ces faces sexagénaires, aux allures rustiques, à la peau rissolée, aux traits creusés par les années ? - Eric Emmanuel Schmitt, Ma vie avec Mozart

Rodica : Je ne crois qu'au vice, au calcul, à l'intérêt, aux petites jouissances, au mal qui procure du bien. Dans ma vie, je n'ai rien vu de différent. Je n'ai rencontré que de la laideur. - Eric Emmanuel Schmitt, La tectonique des sentiments

Ne pas entendre
Ne pas voir
Se laver à l'infini de la souillure humaine
Prononcer des mots propres
Qui ne tachent pas
Evacuation (Aussiedlung)
Restructuration (Umstrukturierung)
Réinstallation (Umstellung)
Délocalisation (Delokalisierung)
Sélection (Selektion)
Evacuation (Evakuierung)
Licenciement technique (technische Entlassung)
Solution finale de la question (Edlösung des Frage)
La machine de mort est en marche - François Emmanuel, La question humaine

L'amour est aveugle, il faut donc toucher - Proverbe africain

C'est vrai qu'il s'écoutait trop ; au fond de sa vie, il écoutait toujours la mort qui jamais ne l'avait laissé tout à fait et qui, sans détruire entièrement sa vie, la minait, tantôt ici, tantôt là. - Marcel Proust, La fin de la jalousie

Nos mains restaient toujours en contact. Où que nous allions, elle était mon refuge, ma poche de lumière. (...) Il m'arrivait de l'épuiser, je le sais. Nous désirons l'amour, mais nous ne désirons pas perdre pied. - Hanif Kureishi, Intimité.

Celui qui comprend tout, pardonne tout - Platon

J'écris des chansons comme on purge des vipères - Jean-Louis Murat

Cherche jeune fille sans lendemain - petite annonce postée sur un site

- N'est-ce pas ? monsieur, que je ressemble à Marie-Antoinette ?
- Oui, madame, le bourreau s'y tromperait - Anonyme, cité par Léon Bloy dans Le sang des pauvres

Sachez  enfin qui vous êtes. Comment pouvez-vous vivre avec quelqu’un que vous ne connaissez  pas ? Mal sans doute - Jacques Brosse

Question d’un lycéen à son professeur après avoir visité un camp de concentration avec sa classe :” Et qu’est-ce qu’il fichait pendant ce temps-là, Charles de Gaulle Etoile ?” – Lu dans Télérama

On obtient plus de choses en étant poli et armé qu’en étant juste poli – Al Capone

Si vous ne m’aimez plus, tant pis pour nous – Beaumarchais à Mme de Godeville 

Le 2 août 1914 : “L’Allemagne a déclaré la guerre à la Russie. Après-midi : piscine” – Journal de Kafka

Sur ce site, procurez-vous le savon de Sérénité de votre Ange ou son Eau de Parfum - Lu sur un site qui se fait de l'argent sur le dos des Anges

Des livres chocs pour des hommes extrêmes - Slogan d'une maison d'édition nationale-socialiste (de porno gay ?)

« L’existence de l’homme Jésus ne semble pas discutable [...] Mais aucune des sources le concernant n’est historiquement fiable. » Manuel d’histoire de classe de seconde. Éditions Bréal, 1996. Page 52.

"Un homme n'aime pas une femme parce qu'elle est belle". "II aime parce qu'il aime, au-delà de toute logique, et précisément ce mystère révèle le magnétisme de l'amour".- Julius Evola (Métaphysique du sexe)

«Nous ne désirons aucune chose parce que nous la trouvons bonne mais, au contraire, nous jugeons qu’une chose est bonne parce que nous la désirons.» - Spinoza

Le Client : Dieu a fait le monde en six jours et vous, vous n'êtes pas foutu de me faire un pantalon en six mois.
Le Tailleurs : Mais, monsieur, regardez le monde et regardez votre pantalon. - Samuel Beckett, Le monde et le pantalon

"la croix gammé est en ces temps-ci l'unique forme de la croix devant laquelle les Juifs ont encore de l'angoisse" - Carl Schmitt, Journal, 7 mai 1933

L’immense majorité des hommes ne jugent pas sur les choses, sur les faits, mais sur leur représentation des faits. – Walter Lippman, publiciste

Ce ne sont pas les choses qui troublent les hommes, mais l’opinion qu’ils en ont. – Epictète

Les méthodes de preuve ont été inventées bien plus souvent dans le but de convaincre qu’afin d’établir la vérité d’une théorie ou d’un ensemble de faits. Or, une des questions les plus fascinantes de l’épistémologie est de comprendre pourquoi certaines théories sont acceptées aisément, même si elles se révèlent fausses, tandis que d’autres se heurtent à une opposition farouche, même si, par la suite, elles se montrent vraies. – Serge Moscovici

Il ne peut tomber de pierres du ciel, parce qu’il n’y a pas de pierres dans le ciel. – Antoine-Laurent Lavoisier, chimiste français (1743-1794)

Le pouvoir le plus exorbitant du journalisme consiste à choisir les sujets « notables », à les hiérarchiser, à en éliminer certains, à en privilégier d’autres, à les nommer, à les encadrer et à faire tout cela sans que le public puisse juger des choix opérés, choix qui se révèlent parfaitement opaques. Comment en effet à moins d’être directement informé, pouvez-vous savoir que les médias ne parlent pas de tel sujet puisque, précisément, ils n’en parlent pas ? – Dr Daniel Dayan, anthropologue et docteur en sémiotique

 

« Je suis l’être le plus pacifique qui soit. Mes désirs sont : une modeste cabane avec un toit de chaume, mais dotée d’un bon lit, d’une bonne table, de lait et de beure bien frais avec des fleurs aux fenêtres ; devant la porte quelques beaux arbres ; et si le bon Dieu veut me rendre tout à fait heureux, qu’il m’accorde de voir six ou sept de mes ennemis pendus à ces arbres. D’un cœur attendri, je leur pardonnerai avant leur mort, toutes les offenses qu’ils m’ont faites durant leur vie – certes on doit pardonner à ses ennemis, mais pas avant qu’ils soient pendus. » (H. Heine, Pensées et propos, cité par S. Freud dans Malaise dans la civilisation)

 

 

Scan10001

Edifiant

Un derviche se rendit chez un roi.
Le roi lui dit : "O ascète."
Il lui répondit : "C'est toi qui es l'ascète."
Le roi demanda : "Comment puis-je être un ascète quand le monde entier m'appartient ?"
"Non, tu vois les choses à l'envers", répondit le derviche ; "ce bas monde, l'autre monde, et la propriété de toutes choses, tout cela m'appartient. J'ai choisi le monde entier, et toi, tu te contentes d'une seule bouchée et d'un seul froc." - Djalâl-Ud-Dîn Rûmî

Le corps est pareil à Marie, et chacun possède un Jésus. Si nous éprouvons en nous cette douleur [de l'accouchement], notre Jésus naîtra ; mais si nous ne sentons aucune douleur, Jésus, par le chemin secret qu'il avait pris, s'en retourne à son origine, nous laissant privés de ses bienfaits. - Djalâl-Ud-Dîn Rûmî

Il est impossible d'avoir ici une religion unique, sauf au Jour du Jugement, où tous deviendront un et se tourneront vers une même direction, et auront même langue et même ouïe. - Djalâl-Ud-Dîn Rûmî

Car la vie est un songe, un peu moins inconstant - Blaise Pascal, Pensées mêlées 7

Quelle chimère est-ce donc que l'homme, quelle nouveauté, quel monstre, quel chaos, quel sujet de contradiction, quel prodige, juge de toutes choses, imbécile ver de terre, dépositaire du vrai, cloaque d'incertitude et d'erreur, gloire et rebut de l'univers ! - Blaise Pascal, Métier. Pensées.

"C'est une chose mystérieuse que je vous annonce : même si nous ne mourons pas tous, nous serons tous transformés" - Rabbi Shaoul, dit Saint Paul, lettre aux Corinthiens 15.51

... l'éternité n'est pas une succession continue de jours du calendrier, mais quelque chose comme le moment rempli de satisfaction, dans lequel la totalité nous embrasse et dans lequel nous embrassons la totalité. - Benoît XVI, Sauvés dans l'espérance

Vivre c'est aller de commencement en commencement, vers un commencement qui n'aura pas de fin - Grégoire de Nysse, Commentaire sur le Cantique des Cantiques

C'est toujours la mort qui gagne - Joseph Staline au général de Gaulle

La ferveur ne consiste pas à orienter vos faces en direction de l’Orient ou de l’Occident. La ferveur pour qui adhère à Allah, au Jour ultime, aux Messagers, à l’Écrit, aux Nabis (Anges), c’est de donner ses biens, malgré l’amour qu’on leur porte, aux proches, aux orphelins, aux pauvres, aux pèlerins, aux mendiants, et pour le rachat d’esclaves. Ceux qui élèvent la prière et donnent la dîme, ceux qui respectent leur pacte quand ils ont pactisé, les constants dans le malheur et la pauvreté, au moment du malheur, ceux-là sont des justes. Voilà les frémissants ! - Coran, Sourate 2, verset 177

Notre lettre, c'est vous, écrite dans nos cœurs, dont toute l'humanité a pris connaissance et qu'elle a lu ; il est évident que vous êtes une lettre de Christ confiée à nos soins, non pas écrite à l'encre noire mais au Souffle de Dieu vivant, ni sur des tablettes de pierre mais sur ces tablettes, les cœurs humains. - Rabbi Shaoul, dit Saint Paul, seconde lettre aux Corinthiens, versets 2 – 3

Nous sommes des fous à cause du Christ mais vous, vous restez sagement dans le Christ. Nous des faibles et vous des forts. Vous illustres mais nous déchus. Jusqu'à cette heure, nous connaissons la faim, la soif et les coups, nous sommes nus et sans abri, oui nous travaillons dur de nos mains. Insultés, nous bénissons. Pourchassés, nous résistons. Diffamés, nous consolons. Nous sommes devenus comme la merde du monde, les ordures de tous, jusqu'à présent. - Rabbi Shaoul, dit Saint Paul, première lettre aux Corinthiens, versets 4,10-13

A l'endroit où il n'est plus d'hommes, tâche d'en être un - Selon les sages de Pirkeit Avot

On juge le monde en projetant sur lui ce qu'on est soi-même. - Alexandro Jodorowsky, Cabaret mystique

Le cousin de Bouddha, Devadatta, l'enviait. Un jour, voyant s'approcher le saint, il prit un arc et lui lança une flèche. En l'air, la flèche se transforma et tomba comme une fleur aux pieds de Bouddha. - Anonyme (cité par Alexandro Jodorowsky, Cabaret mystique)

Un non-croyant lance une figue pourrie à Mahomet. Celui-ci, croyant que c'est l'hommage d'un croyant pauvre, la ramasse et, pour ne pas le décevoir, la mange. - Anonyme (Alexandro Jodorowsky, Cabaret mystique)

Vis comme un voyageur, un passant qui traverse le monde, et considère que tu fais partie des morts. - Mahomet

Soyez passants - Jésus, Evangile gnostique de Thomas

Mon discours, dont vous vous croyez peut-être les juges, vous jugera au dernier jour - Bossuet, Oraison funèbre de la Princesse Palatine.

L'histoire des Juifs barre l'histoire du genre humain, comme une digue barre un fleuve pour en élever le niveau. - Léon Bloy, Le salut par les Juifs

Vous êtes tout à la fois éclatant de coloris et sombre. Vous êtes un rubis avec des reflets d'escarboucle qui domine le rouge du rubis : quelque chose comme un morceau de velours noir à feu - Jules Barbey d'Aurevilly, dédicace à Léon Bloy

La véritable bonté, comme la profonde gentillesse, sont discrètes et ne s’imposent jamais - Une sacrée mamie, vol. 3

La lecture est au seuil de la vie spirituelle ; elle peut nous y introduire : elle ne la constitue pas - Marcel Proust

Dans le Christianisme, l'âme est "morte de froid" dans son égoïsme congénitale, et le Christ est le Feu central qui le réchauffe et le ramène à la vie ; dans l'Islam, par contre, l'âme "suffoque" dans l'étroitesse du même égoïsme, et l'Islam apparaît comme l'immensité fraîche de l'espace qui lui permet de "respirer" et de "s'épanouir" dans l'illimité - Frithjof Schuon, Sentiers de gnose

Lorsque les cris du beau-père de Moïse, ses lamentations, ses larmes pareilles à la rosée eurent dépassé toutes limites, une voix vint du ciel, à l'aube :« Si tu es pêcheur, tu es absous, je t'ai pardonné tes péchés. Si tu veux le Paradis, silence, je te le donne. Renonce à cette prière ». Il répondit : « Non... » - Rûmî, Odes mystiques

La bouche du juste annonce la sagesse,
Et sa langue proclame la justice - Psaumes 37, 30

J'ai vu le méchant dans toute sa puissance : il s'étendait comme un arbre verdoyant - Psaumes 37, 30

Mon coeur brûlait au dedans de moi, Un feu intérieur me consumait, Et la parole est venue sur ma langue - Psaumes, 40, 4

Tous mes ennemis chuchotent entre eux contre moi; Ils pensent que mon malheur causera ma ruine : il est dangereusement atteint, Le voilà couché, il ne se relèvera pas ! - Psaumes, 41, 17-18

Le Sud, école de guérison - Nietzsche. Cité par Sollers in Carnet de nuit

Transforme ta vision intérieure, mais laisse ton  apparence extérieure telle qu’elle est - Le Dalaï Lama

Sois calme et comprends, car tu te troubles et  dans ta demeure intérieure tu atténues la lumière. - Saint Augstin

Et les poètes ! Les errants les suivent. Ne les vois-tu pas divaguer dans chaque vallées ? Les voilà ! Ils disent ce qu’ils ne font pas, sauf ceux qui adhèrent et sont intègres - Coran Sourate 26, versets 224 à 226

Et Salomon hérita de David et dit: "Ô hommes! On nous a appris le langage des oiseaux; et on nous a donné part de toutes choses. C'est là vraiment la grâce évidente" - Coran, Sourate 27, verset 16

J'ai trouvé qu'une femme est leur reine, que de toute chose elle a été comblée et qu'elle a un trône magnifique. Je l'ai trouvée, elle et son peuple, se prosternant devant le soleil au lieu d'Allah. Le Diable leur a embelli leurs actions, et les a détournés du droit chemin, et ils ne sont pas bien guidés.  - Coran, Sourate 27, versets 23 à 24

Quiconque viendra avec le bien aura bien mieux, et ce jour-là ils seront à l'abri de tout effroi - Coran, Sourate 27, verset 89 

Je suis malheureux et moribond depuis ma jeunesse - Psaume 88

Tu as éloigné de moi mes amis et mes proches; mes compagnons, ce sont les ténèbres de la tombe - Psaume 88

Ils périront, mais tu subsisteras; Ils s'useront tous comme un vêtement; Tu les changeras comme un habit, et ils seront changés. Mais toi, tu restes le même, Et tes années ne finiront point. Les fils de tes serviteurs habiteront leur pays, Et leur postérité s'affermira devant toi. - Psaume 102, versets 27 à 29

Voici la mer, immense et vaste - Psaume 104, verset 25

Emittes spiritum tuum et creabuntur et renovabis faciem terrae - Psaume 104, verset 30 (Tu envoies ton souffle: ils sont créés, et tu renouvelles la face de la terre)

Leur âme avait en horreur toute nourriture, Et ils touchaient aux portes de la mort - Psaume 107, verset 18

Dixitque Deus fiat lux et facta est lux - Genèse, 1 - 3 (Dieu dit: " Que la lumière soit! " et la lumière fut.)

Dixit autem Maria ecce ancilla Domini fiat mihi secundum verbum tuum - Luc, 1 - 38 (Marie dit alors : " Voici la servante du Seigneur : qu'il me soit fait selon votre parole! ")

Ceux qui n’ont pas peur du vide sont les croyants.

J'ai habité trop longtemps avec ceux qui détestent la paix. Je suis pour la paix, mais quand j'en parle, ils sont pour la guerre. Psaume 120, versets 6 à 7

La Vérité est venue. Et le Faux ne peut rien commencer ni renouveler - Coran, Sourate 34, verset 49

Mon corps n'était point caché devant toi, Lorsque j'ai été fait dans un lieu secret, Tissé dans les profondeurs de la terre. Quand je n'étais qu'une masse informe, tes yeux me voyaient; Et sur ton livre étaient tous inscrits Les jours qui m'étaient destinés, Avant qu'aucun d'eux existât - Psaume 139, versets 15 à 16 (comme quoi, ce Psaume valide la doctrine de la prédestination !)

La seule chose que nous devons vaincre, c’est la peur  elle-même - Franklin D. Roosevelt

Mon maître Dilgo Khyentsé Rinpoché disait : «D'abord on pense qu'un arbre est hanté et ensuite on fait une cérémonie pour se débarrasser de cette pensée. Tout est une manifestation de la pensée.» Mais il ne faut pas sous-estimer le pouvoir que la pensée a de modifier notre manière de percevoir le monde des phénomènes - Matthieu Ricard

Et veniunt ad domum; et convenit iterum turba, ita ut non possent neque panem manducare. Et cum audissent sui, exierunt tenere eum; dicebant enim: "In furorem versus est." - Mac, chapitre 3, verset 21 (Les parents de Jésus, ayant appris ce qui se passait, vinrent pour se saisir de lui ; car ils disaient : Il est hors de sens. - On notera que Saint Jérôme, en sa Vulgate, parle de "furorem", de fureur !)

"Voici la Noble Vérité concernant la Souffrance : La naissance  est souffrance, la maladie est souffrance, la vieillesse est souffrance, la mort est souffrance, être uni à ce que l'on n'aime pas est souffrance, ne pas réaliser son désir est souffrance. En résumé, les cinq éléments constituant notre être sont souffrance. Voici la Noble Vérité concernant la Cause de la Souffrance : C'est cette soif (désir) qui conduit de renaissance en renaissance, accompagnée par la convoitise et la passion, cette soif qui, ici et là, est perpétuellement en quête de satisfaction, la soif de vie individuelle et éternelle dans ce monde ou dans un autre. Voici la Noble Vérité concernant la Suppression de la Souffrance : C'est l'annihilation de cette soif, le rejet, la libération du désir. Voici la Noble Vérité concernant la Voie qui conduit à la Suppression de la Souffrance : C'est le Noble Sentier aux huit branches qui sont :

    * Vue juste,
    * Volonté juste,
    * Parole juste,
    * Action juste,
    * Moyens d'existence justes,
    * Effort juste,
    * Concentration juste,
    * Méditation juste."
- Bouddha

Ténèbres, mon soleil à moi - Sophocle

ATHEE : Un peuple d'athée ne saurait subsister - Flaubert, Dictionnaire des idées reçues

« L’agriculture est aujourd’hui une industrie d’alimentation motorisée, dans son essence (Wesen) le Même (das Selbe) que la fabrication de cadavres dans les chambres à gaz et les camps d’anéantissement, le Même (das Selbe) que le blocus et la réduction de pays à la famine, le Même (das Selbe) que la fabrication de bombes à hydrogène. » (GA tome 79, [1949], "Bremer Vorträge. Einblick in was das ist", "Das Ge-Stell", p. 27) - Martin Heidegger

" Mon âme s'appuie sur la pierre et a ses fondements dans le Christ ; et vos paroles ne sont que du vent, vos promesses des pluies, et les supplices dont vous voulez m'effrayer ne sont que des flots battants le rivage. En vain tout cela fait assaut contre ma maison ; celle-ci est solide et ne tombera pas !" - sainte Agathe (citée dans La légende dorée de Jacques de Voragine)

" Il y a incommensurabilité entre les essences et les faits et celui qui commence son enquêtz par les faits ne remontera jamais aux essences " - Jean-Paul Sartre

« Ainsi, dans le système de Spinoza, tous ceux qui disent : les Allemands ont tué dix mille Turcs, parlent mal et faussement, à moins qu’ils n’entendent : Dieu modifié en Allemands a tué Dieu modifié en dix mille Turcs. » - Pierre Bayle

"Car nous savons que, jusqu'à ce jour, la création tout entière gémit et souffre les douleurs de l'enfantement.
Et ce n'est pas elle seulement; nous aussi, qui avons les prémices de l'Esprit, nous gémissons en nous-mêmes, attendant l'adoption [des enfants de Dieu], la rédemption de notre corps." - Saint Paul, Epitre aux Romains, chapitre 8, versets 22-23

"Il n'y a plus ni Juif ni Grec; il n'y a plus ni esclave ni homme libre; il n'y a plus ni homme ni femme: car vous n'êtes tous qu'une personne dans le Christ Jésus."- Saint Paul, Epitre aux Galates, verset 28

"C'est peut-être ça qu'on cherche à travers la vie, rien que cela, le plus grand chagrin possible pour devenir soi-même avant de mourir." Céline - Voyage au bout de la nuit

"Je prends aujourd’hui à témoin contre vous le ciel et la terre : je mets devant toi la vie ou la mort, la bénédiction ou la malédiction. Choisis donc la vie, pour que vous viviez, toi et ta descendance..." - Deutéronome, 30-19

« Je conclus fort bien que mon essence consiste en cela seul, que je suis une chose qui pense, ou une substance dont toute l’essence ou la nature n’est que de penser. » - René Descartes, les Méditations métaphysiques

cas d'école : comparer ces deux versets décrivant le même évènement :
-La colère de l'Éternel s'enflamma de nouveau contre Israël, et il excita David contre eux, en disant: Va, fais le dénombrement d'Israël et de Juda. Et le roi dit à Joab, qui était chef de l'armée et qui se trouvait près de lui: Parcours toutes les tribus d'Israël, depuis Dan jusqu'à Beer Schéba; qu'on fasse le dénombrement du peuple, et que je sache à combien il s'élève. (2 Samuel 24:1-2)
-Satan se leva contre Israël, et il excita David à faire le dénombrement d'Israël. Et David dit à Joab et aux chefs du peuple: Allez, faites le dénombrement d'Israël, depuis Beer Schéba jusqu'à Dan, et rapportez-le-moi, afin que je sache à combien il s'élève. (1 Chroniques 21:1-2)

"Un César romain qui aurait l'âme du Christ" - Nietzsche (La volonté de Puissance, t. II, liv. IV, parag. 220, p. 283)

“Quoi que vous fassiez pour échapper au réel, que vous recherchiez le divertissement ou que vous construisiez un système métaphysique, il finit toujours par prendre sa revanche.” Clément Rosset Philosophie magazine, février 2008
"La réalité, c'est ce qui refuse de disparaître quand on cesse d'y croire" Philip K. Dick (How To Build A Universe That Doesn't Fall Apart Two Days Later)