19 mai 2008

Grant Morrison parle

Auteur de comics, artiste protéiforme, magicien, Grant Morrison n'est pas mon auteur de comics préféré (loin de là, même), mais j'adore l'entendre causer de magie et des changements affectant le monde. Pour en savoir plus sur lui, voici sa fiche wikipedia et aussi son site officiel. L'interview qui suit est en Anglais mais elle vaut vraiment le coup d'être lue dans son intégralité ; histoire de briser les frontières de la réalité. Je donne sa source : http://www.arthurmag.com/magpie/?p=1644
Posté par Menon à 20:07 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

04 mai 2008

Drapeau noir

Se demandant de plus en plus souvent à quoi sert un livre et à quoi bon en ouvrir un, l'auteur de ce blog, fatigué de ne pas trouver d'ouvrages qui soient attractifs, laisse temporairement ce blog au main du "drapeau noir". "La lecture est au seuil de la vie spirituelle ; elle peut nous y introduire : elle ne la constitue pas." - Marcel Proust Il serait temps de vivre. En attendant un retour prochain, je vous invite à consulter les archives de ce blog : il y a un forcément un ouvage qui vous intéressera. ... [Lire la suite]
Posté par Menon à 16:49 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
02 mai 2008

Pourquoi je serais plutôt aristocrate de Wladimir Wolkoff

Wladimir Volkoff, spécialiste de la désinformation récemment décédé (on découvrira une vie bien remplie avec sa fiche Wikipedia) signe avec ce Pourquoi je serais plutôt aristocrate, l’essai faisant suite à Pourquoi je suis moyennement démocrate, livre légèrement provocateur.   Son présent ouvrage s’avère très agréable à lire. L’aristocrate, pour Wolkoff, ce n’est ni le noble, ni le nanti, mais celui qui fait bien les choses, accepte l’idée de compétition et d’émulation, a des exigences de politesse, tenue et noblesse de... [Lire la suite]
Posté par Menon à 11:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 mai 2008

L'absurde et la grâce de Jean-Yves Leloup

Autobiographie écrite au début des années 90, L’absurde et la grâce retrace l’itinéraire spirituel de Jean-Yves Leloup. Ce théologien évite le piège de la démonstration voyeuriste, s’en tenant à un récit discret sur les zones d’ombres de sa vie, sans pour autant les taire. Ainsi, élevé dans une famille qui ne l’aimait pas, l’enfant connaîtra un viol, fuguera, finira SDF, prostitué et consommera alcool et drogue jusqu’au jour où, après un difficile voyage en Inde, il trouvera la grâce en Turquie devant une icône de Jésus qui le... [Lire la suite]
Posté par Menon à 19:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]