29 octobre 2007

Adieu Thomas

Cher Thomas, Vieux camarade. Tant de bons souvenirs de nos éclats de rires lors de nos parties de jeu de rôle. Tant de bons moments tellement tu étais séduisant, exaltant la vie de tout ton être. Nous nous sommes perdus de vue. Ne nous revoyant qu’épisodiquement, lors de soirées. Mais les rires étaient toujours là. J’étais heureux de savoir que tu allais bien et sans doute réciproquement. Malheureusement, d’autres en ont décidé autrement. Puisses-tu reposer en paix au Ciel, en compagnie... [Lire la suite]
Posté par Menon à 18:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 octobre 2007

Le neveu de Lacan de Jacques-Alain Miller

Résumé des éditions Verdier.  « Le point de départ : la première page du Monde. Le 21 novembre 2002, elle est consacrée aux « nouveaux réactionnaires ». Cela, en l’honneur du tout petit livre (96pages) d’un inconnu, Daniel Lindenberg : il « brouille les familles intellectuelles », assure le journal. JAM trouve cela étrange. Il lit l’ouvrage, y découvre son nom, se pique au jeu, tire le fil jour après jour » Pourquoi faut-il lire ce livre ? Il faut le lire pour démasquer une sacrée entreprise, une drôle de... [Lire la suite]
Posté par Menon à 17:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 octobre 2007

La question humaine de François Emmanuel

J’avoue, je n’ai pas compris le sens de La question humaine de François Emmanuel. Ce très court roman met en scène un psychologue d’entreprise mandaté pour s’assurer du bon état psychologique d’un ponte de l’entreprise dans laquelle il travaille. Au cours de son enquête, il va se retrouver en possession de papiers relatifs à la solution finale. L’intrigue s’annonçait intéressante mais l’exécution pose problème : jamais l’auteur ne met en corrélation les différents éléments de l’enquête ; au lecteur le soin... [Lire la suite]
Posté par Menon à 10:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 octobre 2007

Rendez vous - la psychanalyse de François Mitterrand et Le monde d'Ali d'Ali Magoudi

Difficile, voire impossible, de résumer ce livre. Du reste, cela aurait-il un intérêt ? A quoi bon révéler les secrets de Rendez-vous – la psychanalyse de François Mitterrand alors qu’ils font le sel de ce roman analytique passionnant ? Ali Magoudi n’a en fait jamais fait s’allonger Tonton sur un divan mais il l’a interviewé un très grand nombre de fois et a pu compulser nombre de documents mettant en scène le président. A partir de cette masse de documents, il a su atteindre le mystère de la psyché de Mitterrand et en tirer une... [Lire la suite]
Posté par Menon à 07:53 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
21 octobre 2007

Le premier sexe d'Eric Zemmour

On en a dit du mal du Premier sexe : les thuriféraires d’Alain Soral, dont le principal intéressé, y ont vu une honteuse copie de Sociologie du dragueur, ouvrage culte parmi les beaufs incultes qui n’ont jamais lu Freud et croient pouvoir s’en servir pour affirmer l’infériorité de la femme. On a aussi présenté ce pamphlet comme un livre anti-femmes, bref, un essai machiste, du même niveau que le honteux pamphlet sus nommé. Ah ! décidément, personne n’a du lire ce livre ! Eric Zemmour, grand reporter au Figaro, se lance... [Lire la suite]
Posté par Menon à 12:01 - - Commentaires [23] - Permalien [#]
19 octobre 2007

Les Pensées et les Provinciales de Blaise Pascal

Cher monsieur Pascal, Il y a de ces livres que l’on ouvre sans se douter du bien qu’ils nous feront. Il y a des auteurs dont la première rencontre se passe mal et qui, finalement, dévoilent toutes leurs qualités un beau jour où on ne les attendait plus. Car, entre nous, les choses avaient plutôt mal commencé : vos Pensées me restent toujours en travers de la gorge après une deuxième tentative de lecture. Car enfin, il y a quand même quelque chose d’absurde à sanctifier un sois disant livre constitué pourtant... [Lire la suite]
Posté par Menon à 17:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 octobre 2007

La mort spectacle de Michela Marzano

Le sujet est fort et appelait une démonstration à la hauteur de l’ambition affichée par l’auteur. Dénoncer « la mort spectacle », faire un sort à la mise en spectacle des exécutions islamistes, des accidentés de la route et des snuff movies participe d’une réaction saine et intelligente pour canaliser et donner un sens à des pulsions étrangement gratuites dont la persistance laisse craindre de sombres dérives. Sauf que, Micheal Marzano, auteur de La mort spectacle – enquête sur l’ « horreur réalité » n’a simplement pas les... [Lire la suite]
Posté par Menon à 17:52 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
11 octobre 2007

La littérature à l'estomac de Julien Gracq

Le constat que dresse Julien Gracq sur la littérature de l’après-guerre dans sa Littérature à l’estomac se révèle d’autant plus intéressante qu’il a parfaitement senti dès 1949 que la promotion du livre était en passe de prendre une place considérable dans la vie littéraire française, au point que le travail des auteurs n’était plus tellement lu que seulement discuté. Il rappelle avec justesse que la France est un pays où la chose imprimée jouit d’un certain prestige et où l’on a habitude de parler de livre, des auteurs,... [Lire la suite]
Posté par Menon à 07:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 octobre 2007

L'aiguille creuse de Maurice Leblanc

Drôle de roman que L’aiguille creuse signé par Maurice Leblanc. Quatrième tome des aventures d’Arsène Lupin il se révèle, à l’instar de nombre de tomes des aventures du gentleman cambrioleur, plutôt surprenant et en décalage avec ce que l’on imagine des aventures du grand Arsène. C’est que, chez Leblanc, notre escroc et voleur a une certaine noblesse de cœur, un panache typiquement Français mais aussi la mauvais habitude de tomber amoureux, une propension à multiplier les erreurs, les accidents et à se faire rouler dans la farine,... [Lire la suite]
Posté par Menon à 19:19 - Commentaires [4] - Permalien [#]
02 octobre 2007

L'île des esclaves de Marivaux

Voilà une étonnante et excellente pièce de théâtre en un acte signée par Pierre Carlet de Chamblain de Marivaux : L’île des esclaves est une utopie scénique durant laquelle deux maîtres échangeront leur position avec leurs deux serviteurs. Grâce à cette expérience, chacun fera l’expérience, les uns de l’humiliation, les autres de l’autorité et à travers ce moment plein de tension, leurs caractères spécifiques en ressortiront profondément modifiés. La pièce a beau faire une douzaine de pages, elle n’en n’est pas moins... [Lire la suite]
Posté par Menon à 18:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]