30 août 2007

Crime en jaune de Dashiell Hammett

Connu pour son classique du roman noir Le faucon maltais, Dashiell Hammett signe, dans Crime en jaune, deux excellentes nouvelles du genre. Dans la première, qui donne son titre au recueil, on suit un privé devant protéger une jeune chinoise fortunée : cette dernière a découvert que de sombres individus avaient pris possessions de sa maison durant un déplacement et l’ont ensuite séquestrée avec sa servante, mais cette dernière a perdu la vie à cause d’un nœud trop serré autour de son cou… L’histoire, de prime abord, peine... [Lire la suite]
Posté par Menon à 18:04 - Commentaires [1] - Permalien [#]

27 août 2007

Maigret à New York de Georges Simenon

A la retraite, le commissaire Maigret accepte de servir de chaperon à un jeune homme parti retrouver son père à New York pour lequel il s’inquiète. Mais à la sortie du bateau, le garçon disparaît soudain et Maigret doit faire face à son père et lui annoncer que son fils a disparu. Pourtant, ce dernier, tout comme son homme de confiance, semblent totalement indifférents à la situation. Le commissaire devine alors que quelque chose de sinistre se trame. Aidé d’un collègue américain, O’Brien, il tente de démêler les fils du... [Lire la suite]
Posté par Menon à 18:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 août 2007

Le boucher de Guelma de Francis Zamponi

1945, Algérie. Les Algériens défilent au cours d’une manifestation pacifique pour célébrer la libération mais aussi pour des motifs sans doute plus complexes. La situation est tendue comme pas possible : les militaires en place sentent que quelque chose se trame : comme le parfum d’une possible insurrection. Effrayés par le nationalisme des Algériens, les militaires auraient tués un scout musulman porteur du drapeau du pays. Tout de suite, la machine s’enclenche : massacres d’européens contre massacres de musulmans. Bilan ? Si les... [Lire la suite]
Posté par Menon à 17:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 août 2007

En effeuillant Baudelaire de Ken Bruen

Au début des années 1990, après le krash boursier des années 80, les entreprises anglaises sortent de l’ère tatchérienne avec une vilaine gueule de bois : c’est ainsi que Ken Bruen situe l’action de son En effeuillant Baudelaire, dans la préface de son livre récemment édité en France. Ce contexte particulier explique le caractère et comportement de Mike Shaw, un comptable anglais très propre sur lui et qui va verser dans la folie douce suite à la rencontre avec une certaines Laura. Ah ! Les femmes fatales des romans... [Lire la suite]
Posté par Menon à 18:56 - Commentaires [2] - Permalien [#]
24 août 2007

Pas d'orchidées pour Miss Blandish de James Hadley Chase

Avec Pas d’orchidées pour Miss Blandish, voilà un pur roman noir comme je les aime : style nerveux et direct, action incessante, retournements de situations. On passe un excellent moment au milieu d’une galerie de cinglés et de petites frappes. Tout commence lorsque la fille du milliardaire Blandish se fait enlever par trois seconds couteaux. Mais pas de chance pour eux, ils sont aperçus par la bande de Grison. A leur tête, m’man, un monstre de graisse et d’inhumanité qui va vouloir mettre la main sur la belle,... [Lire la suite]
Posté par Menon à 17:55 - Commentaires [2] - Permalien [#]
23 août 2007

Neuromancien de William Gibson

Publié en 1984, le roman Neuromancien a lancé et popularisé le genre cyberpunk : voilà ce que l’on apprends au gré de ses lectures sur le net. Partiellement vrai seulement, tant les commentateurs oublient l’importance de Philippe K. Dick dans la genèse du genre. Toutefois, sans ce classique de la science-fiction qu’est devenu le Neuromancien de William Gibson, Matrix n’aurait jamais existé et Ghost in the Shell ne nous aurait pas bouleversé. Autant dire que l’on aborde la lecture de ce roman avec un mélange d’excitation et de... [Lire la suite]
Posté par Menon à 17:18 - Commentaires [1] - Permalien [#]

15 août 2007

L'Alliance oubliée d'Annick de Souzenelle et Frédéric Lenoir

Face au travail d’Annick de Souzenelle, on ressent des sentiments mêlés comme de la perplexité et de l’intérêt mais qui ne tardent pas à laisser place à un rejet général… Mais pénétrons plus en avant dans cette Alliance oubliée pour justifier nos réactions contrastées : Annick de Souzenelle traduit et commente ici les quatre premiers chapitres de la Genèse, texte ô combien contesté aujourd’hui par la biologie, l’archéologie, l’épistémologie, l’histoire voire même la théologie ! Qui croit encore, aujourd’hui, que Dieu a bâtit le... [Lire la suite]
Posté par Menon à 16:07 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
06 août 2007

Dictionnaire de la Psychanalyse chez Larousse

Voici un excellent Dictionnaire de la psychanalyse freudo-lacanien destiné à tous ceux s’intéressant à la psychanalyse. On y retrouve des notions clés comme la castration, le désir, la jouissance, des entrées sur des personnalités tel Freud, Lacan ou Dolto et aussi des « cas » célèbres tel celui d’Hamlet ou du président Shreber. Le style utilisé par les auteurs est relativement accessible. Etant d’obédiences lacaniennes, ils explicitent la vision de Freud et de Lacan sur des thématiques essentielles. Ce dictionnaire... [Lire la suite]
Posté par Menon à 19:50 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
03 août 2007

Vingt-quatre heures de la vie d'une femme de Stefan Zweig

Une femme peut-elle, soudainement, tout abandonner pour un homme rencontré par hasard ? Stephan Zweig répond à cette épineuse question en racontant Vingt-quatre heures de la vie d’une femme. Cet excellent et court roman met en scène une veuve d’une quarantaine d’année qui, pour oublier son veuvage, ses enfants ayant quittés le domicile, décide de partir en voyage. A Monte-Carlo, elle rencontre à une table de jeu un beau jeune homme dans une situation dramatique et tout bascule pour elle. Il aura appartenu à Sigmund Freud... [Lire la suite]
Posté par Menon à 19:50 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
01 août 2007

Chronique d'une mort annoncée de Gabriel Garcia Marquez

Voilà un livre bien étrange : court, pas plus de 130 pages, et pourtant d’une grande densité, donnant l’impression, après l’avoir refermé, d’avoir suivi une histoire longue et complexe… Pourtant, Chronique d’une mort annoncée raconte une histoire d’honneur et de vengeance tellement classique qu’on serait prêt à jurer l’avoir déjà lu. Et pourtant… Gabriel Garcia Marquez, prix Nobel de littérature, arrive, à partir d’un matériau stéréotypé, à donner vie à une histoire qui, il faut bien le reconnaître, vous marque. Mais quelle... [Lire la suite]
Posté par Menon à 18:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]