51B0KNZHJFL

Cet ouvrage de la collection Gallimard Découvertes n’a que peu d’intérêt : refusant d’adopter un point de vue historique sur Arthur Rimbaud, Alain Borer – romancier et poète – tombe dans l’essai élitiste et orgueilleux.

Aucune chronologie, donc, pour nous parler du parcours d’Arthur. Aucune réflexion de forme sur son style ou même de fond, mais plutôt, des réflexions oiseuses, éclatées, où Alain Borer ne fait que répéter que Rimbaud est un grand poète et que ceux ne l’aimant pas ne sont que des imbéciles ou des méchants.

Forcément, ça ne vole pas très haut…

Gallimard, 13,50 euros.